Xuyi Aiguilles chirurgicales Ltd, aiguilles de suture chirurgicale.

Xuyi Aiguilles chirurgicales Ltd, aiguilles de suture chirurgicale.

aiguilles de suture chirurgicale

Quand une aiguille et du fil sont fixés avec du calfeutrage, l’aiguille tombe facilement, et l’aiguille se glisse facilement lorsqu’il est maintenu avec un porte-aiguille, et la charge de traitement est élevé. Quand une aiguille pauses à l’intérieur du tissu, la partie cassée est très difficile à enlever, et crée une situation grave. Surgical noeud de fixation est gênant, et les noeuds se desserre souvent. Pour résoudre ces problèmes, une aiguille métallique est moulée par insertion à une extrémité de résine préparée matériau de suture. Le matériau de suture de résine est sous une forme de châssis, la surface du châssis a un nombre multiple de projections en série pour la prévention de la untwining, l’autre extrémité est faite sous une forme de boîte, à l’intérieur de la boîte est formée pour recevoir le dénouent prévention projections, et donc la partie de suture est progressivement fixés et fixés. Le procédé de fabrication est que l’aiguille qui est moulée par insertion est une aiguille courbe et le châssis est formé de telle sorte que l’aiguille se tenir debout perpendiculaire au plan de matériau de suture à guillotine.

Réclamations:
Ce qui est revendiqué est:

1. Un matériel de suture utilisé lors d’une intervention chirurgicale, dans lequel une aiguille métallique est fixée à la méthode insert inséré dans le moule en résine, fixée à une extrémité d’un matériau de suture de la résine.

2. Un matériau de suture chirurgical selon la revendication 1, dans lequel la partie centrale du matériau de suture de la résine est sous forme de châssis, la surface du châssis a un nombre multiple de saillies en série formés pour empêcher untwining, l’autre extrémité est formée dans une sous forme de boîte, et quand l’aiguille perce à travers la partie de suture, l’aiguille est coupée; la section découpée est passée à travers la boîte, la partie inférieure de la partie supérieure de l’intérieur de la boîte ayant des récepteurs pour recevoir les saillies de prévention de détortiller, et ainsi la partie de fil de suture peut être fixé progressivement et fixé.

3. Un matériau de suture chirurgical selon les revendications 1 et 2, dans lequel la résine est faite d’un matériau qui peut être absorbée dans le corps par des mécanismes tels que l’hydrolyse ou à la décomposition par des enzymes.

4. Procédé de fabrication du matériau de suture chirurgical ci-dessus selon la revendication 3, dans lequel l’aiguille métallique qui est réalisée en mode insertion moule réalisé en une forme incurvée, et dans la direction incurvée est formée de telle sorte que l’aiguille peut se tenir debout perpendiculairement contre le fil de suture plan matériel.

CONTEXTE DE L’INVENTION

[0001] 1. Domaine de l’invention

[0002] La présente invention concerne un matériau de suture chirurgicale utilisé lors d’une intervention chirurgicale.

[0003] 2. Description de l’Art Antérieur

[0004] La majorité du matériel de suture chirurgicale sont appelés fil d’aiguille-joint, dans lequel une aiguille qui a un trou vertical est fixé à calfeutrer à une extrémité du fil. Après que l’aiguille est percée à travers un tissu corporel, l’aiguille est coupée, et les nœuds sont fixés selon des procédés de fixation chirurgicaux.

[0005] Les aiguilles fixes sur les filets avec la méthode de calfeutrage tombent facilement à sa place. Dans les cas d’aiguilles rondes avec corps en métal, les aiguilles se glissent facilement lorsqu’il est maintenu avec un porte-aiguille. Lorsque les pauses d’aiguille à l’intérieur du tissu du corps, la partie cassée est difficile à enlever, et la situation pour le patient pourrait devenir très grave. Surgical noeud de fixation est très gênant, et surtout quand la suture est réalisée avec un matériau avec une surface lisse haute, le nœud devient parfois lâche et déliée. Aussi les frais de traitement est élevé.

RESUME DE L’INVENTION

[0006] Pour résoudre les problèmes ci-dessus, la présente invention propose une aiguille métallique qui est faite avec insertion procédé moule inséré à une extrémité du matériau de suture de la résine.

[0007] La ​​partie centrale du matériau de suture de la résine est sous forme de châssis, la surface du châssis comporte un certain nombre de saillies multiples en série pour empêcher untwining, l’autre extrémité étant formée sous une forme de boîte. Après le perçage d’un tissu corporel pour la suture est effectuée, l’aiguille est coupée, la section coupée est passée à travers la boîte, la partie inférieure de la partie supérieure de l’intérieur de la boîte a des récepteurs pour recevoir les saillies untwining et ainsi la partie de suture peut être fixé et fixé progressivement.

[0008] La résine est utilisée comme un matériau qui peut être absorbé dans le corps même si les mécanismes tels que l’hydrolyse et la décomposition par des enzymes.

[0009] Le métal aiguille est faite de la méthode insert-moule dans une forme incurvée, et le procédé de fabrication proposé est de mouler l’aiguille de telle sorte que la direction courbe est perpendiculaire au matériel de suture plan de la forme de châssis, de sorte que l’aiguille se dresser contre le plan de suture.

DESCRIPTION DES MODES DE REALISATION PREFERES

[0010] Ci-après, une description des modes de réalisation préférés de la présente invention est faite en référence aux dessins. FIGUE. La figure 1 montre une forme de réalisation de la présente invention, dans lequel une extrémité de la forme de châssis matériau de suture 1 comporte une aiguille à insérer deux moules métalliques, dont un côté de l’intérieur du châssis comporte un certain nombre de saillies multiples en série pour la prévention des untwining. L’autre extrémité de la ceinture est formée sous une forme 3 de la boîte, donc après que l’aiguille est percée à travers le tissu, l’aiguille est coupée puis la section de coupe est passé à travers dans la boîte 3. L’intérieur de la boîte a des récepteurs pour recevoir les projections de prévention dénouent, permettant la fixation progressive, puis la fixation du tissu. L’aiguille est recouverte de résine jusqu’à presque sa partie centrale, donc il n’y a pas d’inquiétude pour l’aiguille de tomber ou de casser, la dureté de trempe est très élevé, et il est possible d’utiliser des matériaux abordables et rentables tels que SUS420 inoxydable, SUS630 et autres. Une aiguille de suture courbée est introduite perpendiculairement au plan de la ceinture, la résine maintient le tissu de manière à plat sur le plan de perçage de l’aiguille, provoquant ainsi moins invasivité et une forte fixation. Le matériau préférable pour le matériau de suture châssis et la partie solide de la boîte de moule de corps est un matériau bio-adaptable tel que le polyéthylène, polypropyrene et autres. En outre, lorsque le matériau tel que l’acide polyglycolique, l’acide polylactique, le polydioxanone et qui peut être absorbée dans le corps est utilisé, le matériau ne soit pas laissé à l’intérieur du corps.

[0011] Comme expliqué ci-dessus, cette invention permet la fixation et la suture des tissus facile et forte. Lorsque l’aiguille est recouverte de résine, l’aiguille ne glisse pas tant lorsqu’il est maintenu par un porte-aiguille. Il se préoccupe moins de l’aiguille tomber ou de casser, la dureté trempé est élevé, et il est possible d’utiliser des matériaux abordables et rentables tels que SUS420 inoxydable, SUS630 et autres. Une aiguille de suture courbée est introduite perpendiculairement au plan de la ceinture, la résine maintient le tissu de manière à plat sur le plan de perçage de l’aiguille, provoquant ainsi moins invasivité et une forte fixation. Quand un matériau qui peut être absorbé dans le corps est utilisé, le matériau ne soit pas laissé à l’intérieur du corps.

DESCRIPTION BRÈVE DES DESSINS

[0012] la Fig. La figure 1 est un dessin explicatif d’un mode de réalisation d’un matériau de suture chirurgicale, dans lequel une aiguille est constituée de méthode insert moule.

Une Suture chirurgicale innovante et évaluation aiguille et programme de sélection

Ce rapport décrit une suture innovante et un programme d’évaluation clinique d’aiguille conçu conjointement par des représentants de l’hôpital de Consorta, Inc. une organisation d’achats de gestion des ressources de soins de santé et de groupe, et les États-Unis Surgical / Davis & Geck Sutures (USS / D&G), fabricant de biomatériaux chirurgicales. Dix-neuf hôpitaux Consorta actionnaires inscrits 699 chirurgiens de participer à la phase I de cette étude observationnelle non expérimentale de la performance clinique des aiguilles et des sutures chirurgicales. Les caractéristiques de performance des sutures et des aiguilles produites par USS / D&G, qui ont été évalués dans des interventions chirurgicales 3407, inclus l’emballage et la facilité d’ouverture, la force de l’aiguille et la netteté, la traînée de tissu, la sécurité des nœuds, la résistance à la traction et la détermination cliniquement acceptables et inacceptables. Dans ces études de 30 jours, les chirurgiens ont conclu que les aiguilles et les sutures étaient cliniquement acceptables dans 98,1% des évaluations. 6 e générale, cardiothoracique et chirurgiens orthopédiques, qui ont effectué 73,8% des évaluations de produits, ont rapporté que les sutures et aiguilles produits étaient cliniquement acceptables dans 97,2% des évaluations. Plus de la moitié (50,1%) des évaluations impliquait la POLISORB * fils synthétiques tressés, ce qui a reçu une note cliniquement acceptable dans 98,4% de l’évaluation. Les sutures les plus fréquemment utilisés sont les suivants SOFSILK *, suivi par le fil de suture mono-filament de nylon. SOFSILK * a été trouvé pour être cliniquement acceptable dans 98,7% des évaluations, alors que le nylon monofilament a été notée comme cliniquement acceptable dans 96,3% des évaluations. Des aiguilles chirurgicales effectuées par USS / D&G avait une évaluation clinique de l’acceptabilité de 97,9%.

L’assemblage de suture chirurgical de la présente invention protège un utilisateur de blessures par piqûre accidentelle. Une aiguille chirurgicale est contenue dans un boîtier de protection rigide à paroi ayant une extrémité proximale définissant une première ouverture à travers laquelle l’aiguille est insérée. Le boîtier se rétrécit distalement pour définir une deuxième ouverture pour le passage et en limitant la saillie de la pointe acérée de l’aiguille. Le boîtier définit une paire d’ouvertures près de l’extrémité distale, à travers lequel des ouvertures de l’arbre de l’aiguille est exposée lorsque la pointe acérée se prolonge à travers la seconde ouverture. Lors de l’insertion de l’aiguille, le boîtier est obturé par un guide de fil de suture qui coopère avec la première ouverture, le guide de suture ayant un oeil pour enfiler sur le fil de suture. Lorsqu’il est branché, les fonctions de guidage de fil de suture pour retenir de manière coulissante une aiguille à l’intérieur du boîtier. Lors de l’utilisation, un chirurgien saisit l’ensemble d’aiguille de suture lorsque la partie exposée des contacts de la tige de l’aiguille du boîtier. Le chirurgien perfore ensuite le tissu biologique du patient désigné et prolonge la partie distale de l’ensemble à travers lui. Le chirurgien libère alors l’assemblage et regrasps l’enveloppe distale, tirant la partie restante de l’ensemble à travers les sections de tissu. En engageant uniquement le boîtier distal, le chirurgien libère l’aiguille chirurgicale, ce qui lui permet de manière coulissante évidement dans le boîtier à proximité lorsque l’ensemble de l’aiguille de suture est tirée complètement à travers les ouvertures dans le tissu, à obscurcir finalement la pointe de l’aiguille pointue et efficace de prévenir l’auto accidentelle -crevaison.

Réclamations:
Je revendique:

1. Un ensemble d’aiguille suturer comprenant résistant à la perforation:

une aiguille chirurgicale ayant une extrémité distale avec une pointe acérée et une extrémité proximale pour fixer un support de suture à ladite aiguille chirurgicale;

une enveloppe de gainage étroitement ladite aiguille chirurgicale et permettant un mouvement coulissant librement dans celui-ci, ledit boîtier ayant une extrémité distale et une extrémité proximale, ladite extrémité distale étant effilée à un diamètre réduit à partir de ladite extrémité proximale, ladite extrémité proximale définissant une première ouverture destinée à recevoir la chirurgie travers celle-ci d’aiguille et ladite extrémité distale définissant une deuxième ouverture pour limiter la saillie de ladite extrémité pointue, ledit boîtier dimensionné en longueur dépassant substantiellement la longueur de ladite aiguille chirurgicale; et

un guide de suture pour boucher amovible ladite première ouverture, ledit guide de suture définissant un trou d’oeil pour le filetage de ladite suture moyenne à travers.

2. L’increvable Ensemble d’aiguille de suture suivant la revendication 1, dans lequel ledit boîtier est d’un seul tenant défini par une section distale et une section proximale et une paire de brides diamétralement opposées reliant ladite section distale de ladite section proximale, lesdits rebords, ladite section distale et ladite section à proximité définissant ensemble une paire d’ouvertures diamétralement opposées positionnées le long dudit boîtier pour exposer ladite aiguille chirurgicale lorsque ladite pointe acérée se prolonge à travers ladite seconde ouverture au maximum saillie de ladite pointe et pour obturer dit pleinement pointe d’apparaître dans lesdites ouvertures lorsque ledit extrémité proximale de ladite aiguille est dit le plus proche première ouverture.

3. L’increvable aiguille de suture Ensemble selon la revendication 1, dans lequel ladite section proximale est biseautée approche et se terminant par ladite seconde ouverture pour éliminer les discontinuités le long de la surface dudit assemblage d’aiguille à suturer.

4. L’increvable aiguille de suture Ensemble selon la revendication 1, ledit boîtier étant sensiblement tronconique.

5. L’increvable Ensemble d’aiguille de suture suivant la revendication 1, ledit guide de suture étant un cylindre substantiel, ledit trou d’oeil disposé de façon sensiblement concentrique sur ledit cylindre et dimensionné pour empêcher le passage de ladite aiguille, ledit guide de suture constitué d’un matériau adapté pour le sertissage .

6. Un boîtier d’aiguille de suture destiné à être utilisé avec une aiguille chirurgicale ayant une extrémité distale avec une pointe acérée et une extrémité proximale pour fixer un support de suture à ladite aiguille chirurgicale, ledit boîtier d’aiguille de suture, comprenant:

une enveloppe de gainage étroitement l’aiguille chirurgicale et permettant un mouvement coulissant librement dans celui-ci, ledit boîtier ayant une extrémité distale et une extrémité proximale, ledit boîtier d’un seul tenant définissant une section distale et une section proximale et une paire de brides diamétralement opposées reliant ladite section distale à ladite proximale l’article, ladite extrémité distale de ladite section distale étant effilée à un diamètre réduit, ladite extrémité proximale de ladite section proximale définissant une première ouverture destinée à recevoir à travers lui une aiguille chirurgicale et ladite extrémité distale dudit définissant une deuxième ouverture pour limiter la saillie de la pointe acérée , ledit boîtier dimensionné en longueur dépassant sensiblement la longueur de l’aiguille chirurgicale;

dans lequel lesdites brides, ladite section distale et ladite section à proximité définissent ensemble une paire d’ouvertures diamétralement opposées positionnées le long dudit boîtier pour exposer ladite aiguille chirurgicale lorsque ladite pointe acérée se prolonge à travers ladite seconde ouverture au maximum saillie de ladite pointe et pour obturer dit pleinement pointe d’apparaître dans lesdites ouvertures lorsque ladite extrémité proximale de ladite aiguille est plus proche de ladite première ouverture; et,

un guide de suture pour obturer de façon amovible ladite première ouverture, ledit guide de suture définissant un trou d’oeil pour un filetage du support de suture à travers lui.

7. Le boîtier de l’aiguille de suture selon la revendication 6, dans lequel ladite section proximale est biseautée approche et se terminant par ladite seconde ouverture pour éliminer les discontinuités le long de la surface dudit assemblage d’aiguille à suturer.

8. Procédé de suture chirurgical comprenant:

préparation d’un ensemble d’aiguille de suture, comprenant:

une aiguille chirurgicale, l’aiguille chirurgicale ayant une pointe acérée à son extrémité distale et une extrémité proximale pour fixer un support de suture à l’aiguille chirurgicale;

une enveloppe sensiblement tronconique pour le gainage de l’aiguille, le boîtier comportant des extrémités distale et proximales définissant une première ouverture et la deuxième ouverture respectivement, la première ouverture dimensionnée pour permettre l’insertion du needletherethrough chirurgical et l’extrémité distale effilée pour définir la deuxième ouverture d’un diamètre réduit, la seconde ouverture recevant et en limitant la saillie de la pointe acérée;

un guide de suture définissant un trou d’oeil à travers ce milieu de suture est filetée, et le guide de suture de bouchage insérable la première ouverture;

le boîtier comprenant en outre distale et les sections proximale et une paire de brides diamétralement opposées, les brides de raccordement d’un seul tenant à la partie proximale de la section distale et la partie distale de la section proximale, les sections distales et proximales et les brides définissant une paire diamétralement opposée des ouvertures à travers lesquelles l’aiguille chirurgicale est exposée lorsque la pointe acérée se prolonge à travers l’ouverture définie par l’extrémité distale du boîtier, et les bords de l’enveloppe disposé à proximité de l’aiguille chirurgicale étant biseautées pour éliminer les discontinuités le long de la surface de l’ensemble d’aiguille à suturer ; et,

le boîtier contenant l’aiguille chirurgicale, de sorte que la section distale se rétrécit pour former un joint serré avec l’embout et la partie proximale de l’aiguille vient en prise de manière relativement lâche, pour faciliter davantage le déplacement de coulissement de celui-ci;

saisir l’ensemble d’aiguille de suture entre les mâchoires opposées d’un outil d’entraînement chirurgical au niveau des brides et la partie exposée de l’aiguille chirurgicale à proximité de celle-ci;

diriger l’ensemble d’aiguille de suture, avec la pointe d’aiguille exposée, pour percer deux sections opposées du tissu biologique du patient à suturer ensemble;

l’extension de la section distale à travers les ouvertures dans les sections opposées de tissu biologique du patient;

le désengagement des mâchoires opposées de l’outil d’entraînement chirurgical des brides et la partie exposée de l’aiguille chirurgicale à proximité de celle-ci;

saisir l’ensemble d’aiguille de suture entre les mâchoires opposées de l’outil d’entraînement chirurgical au niveau de la section distale; et,

en tirant la portion restante de l’ensemble d’aiguille de suture à travers les ouvertures dans les sections de tissu biologique du patient, de sorte que l’aiguille chirurgicale de façon coulissante dans des évidements de la section proximale, protégeant ainsi en toute sécurité la pointe d’aiguille dans celle-ci, afin d’éviter tout risque d’auto-perforation; et,

inverser l’ensemble d’aiguille de suture pour permettre à l’aiguille chirurgicale pour revenir à sa position à la section distale, exposant ainsi la pointe d’aiguille pour une plus grande pénétration des tissus biologiques du patient.

La description:
CONTEXTE DE L’INVENTION

1. Domaine de l’invention

La présente invention se rapporte à la suture des aiguilles pour une utilisation dans des applications chirurgicales, et plus particulièrement aux aiguilles de suture de qualité médicale conçus pour empêcher la perforation accidentelle de la peau d’un utilisateur.

2. Description de l’Art Antérieur

Récemment, les répercussions sombres de maladies infectieuses par le sang telles que l’hépatite et le sida ont forcé la communauté médicale pour mieux protéger contre la contamination résultant d’un contact avec les fluides corporels. Un exemple de cette prise de conscience prophylactique actuelle implique des aiguilles de suture chirurgicale, et les modifications y afférentes qui visent à protéger un utilisateur accidentellement se perforant, qui dans le passé a conduit à la transmission de maladies infectieuses transmissibles par le sang mortels. Contrairement à d’autres types de matériel médical, l’aiguille de suture chirurgicale est petit et très pointu. Ces propriétés font de la manipulation de l’aiguille, même pour un chirurgien qualifié, potentiellement dangereux, exposant le chirurgien, ainsi que d’autres personnels médicaux, à la pénétration de la peau non intentionnelle et ses conséquences mortelles. Par conséquent, l’auto-perforantes mesures préventives sont justifiées.

L’aiguille de suture chirurgicale décrite dans l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle des brevets WO 92/08412 propose une pointe émoussée. la recherche de cadavre étendu documente la résistance des tissus cutanés palmaires gantées (peau) à des aiguilles ayant des pointes de différentes "manque de tranchant" niveaux, qui conservent largement leurs capacités de perçage pour perforer les tissus mous non-cutanées. Cependant, la pointe de l’aiguille constamment exposée présente encore de nombreuses possibilités pour une éventuelle perforation accidentelle de la peau de l’utilisateur. Dans le même temps, la pointe brusquerie pourrait avoir un effet négatif en douceur la pénétration d’une aiguille de suture de tissu non-cutané. Compte tenu de l’augmentation de la surface d’une pointe émoussée, le chirurgien doit utiliser plus de force pour percer les tissus non-cutanés, conduisant à la déchirure potentiel du trou de suture.

Une autre approche pour empêcher la perforation accidentelle de l’utilisateur comporte une gaine de protection, comme cela est décrit dans le brevet US. Nos. 5,180,385 et 5,549,629. Le brevet des Etats-Unis. N ° 5,180,385 enseigne un ensemble de suture comprenant une aiguille chirurgicale ayant une bosse dans un boîtier ou une gaine ayant une ouverture, dans lequel la bosse de l’aiguille fait saillie à travers l’ouverture du boîtier. Lors de l’utilisation, un chirurgien déformant la saillie de l’aiguille, ce qui oblige la pointe distale tranchante de l’aiguille à se projeter à travers l’ouverture distale du boîtier. Après avoir pénétré dans le tissu avec l’ensemble aiguille / boîtier, le chirurgien libère la force de déformation, entraînant l’aiguille pour revenir à sa position initiale et en laissant un point unsharpened pour la manipulation en toute sécurité.

Bien que la conception de l’aiguille bosse de l’ensemble de suture de «385 offre un mécanisme par lequel le point aiguisé peut être encastré en toute sécurité dans le boîtier de celui-ci, il crée également des problèmes impliquant les deux préoccupations chirurgicales et de fabrication. La bosse de l’aiguille, tandis que très peu saillie à travers l’ouverture dans le boîtier, interrompt la surface par ailleurs en continu de l’ensemble, ce qui conduit à la rupture potentielle du trou de suture. sutures répétées en utilisant le dispositif de ‘385 pourrait également introduire des débris chirurgicaux dans la cavité définie par la bosse, obstruant sa déformation et, finalement, compromettre son bon fonctionnement. En outre, l’aiguille de la bosse, et le pilote spécialement conçu pour être utilisé avec elle, serait plus coûteux à fabriquer que les aiguilles existantes classiques chirurgicales et les conducteurs, qui sont incompatibles avec la conception du dispositif de ‘385.

L’appareil de protection de ‘629 prévoit un rétractable, télescopique, couverture d’aiguille chirurgicale et une aiguille pliable, de sorte que la pointe acérée de l’aiguille est recouverte après utilisation, protégeant ainsi l’utilisateur de toute auto-crevaison. Trois modes de réalisation du dispositif sont divulgués. Dans deux des modes de réalisation, l’extrémité pointue de l’aiguille se rétracte collapsibly sur frappante "un objet dur," mais ne se rétracte pas lors de percer la chair molle d’un patient pendant une intervention chirurgicale. La dureté requise pour plier l’aiguille est pas spécifiée, conduisant à conclure que si l’aiguille pointue pénètre dans la chair molle d’un patient, il peut tout aussi facilement pénétrer dans la chair molle de la main ou le doigt d’un chirurgien, ou de la main ou doigt de quelqu’un d’autre manipulation de l’aiguille. Ainsi, le mécanisme pour couvrir en toute sécurité le point de l’aiguille pointue est pas bien contrôlée, ni fiable pour empêcher la perforation accidentelle de la peau d’un utilisateur.

L’autre mode de réalisation du dispositif de ‘629 utilise un mécanisme de levier, disposé de manière mobile dans une rainure formée dans l’extrémité proximale de l’aiguille, pour contrôler le mouvement du couvercle sur la pointe d’aiguille pointue. Étant donné la nature complexe de suturer Endosurgical, l’activation de ce type de mécanisme de levier pourrait se révéler difficile et fastidieux, en fin de compte ce qui complique la procédure. De plus, ce mode de réalisation de ‘629 exigerait également une aiguille conçue spécifiquement pour intégrer le mécanisme de la gorge et le levier, et serait de ce fait plus coûteux à fabriquer que les aiguilles chirurgicales classiques existantes, qui sont incompatibles.

Compte tenu des inconvénients des inventions et des brevets ci-dessus, il existe un besoin pour un ensemble de suture chirurgicale qui protège un utilisateur en toute sécurité, des blessures par piqûre accidentelle. Il y a également un besoin pour un tel ensemble de suture chirurgicale qui peut utiliser des aiguilles chirurgicales existantes sans nécessiter des modifications structurelles celles-ci. En outre, un mécanisme de protection facile à contrôler pour un ensemble de suture chirurgicale est nécessaire, de sorte que la sécurité de l’utilisateur ne soit pas compromise.

Aucune des inventions et des brevets ci-dessus, pris isolément ou en combinaison, est vue pour décrire la présente invention telle que revendiquée.

RESUME DE L’INVENTION

L’assemblage de suture chirurgical de la présente invention vise à protéger un utilisateur de blessures par piqûre accidentelle, qui sont connus pour entraîner la transmission de maladies infectieuses transmissibles par le sang létales. Pour faciliter au mieux cette protection, l’ensemble de suture chirurgicale décrite ici fournit un mécanisme de couverture contrôlé par l’utilisateur pour la pointe d’aiguille pointue. En outre, la présente invention permet l’utilisation d’aiguilles chirurgicales existantes sans nécessiter des modifications structurelles celles-ci.

Un boîtier à extrémité ouverte, de manière rigide à parois destiné à recevoir une aiguille chirurgicale ou suturer est prévu, lequel boîtier présente une courbure recevant la courbure d’une aiguille de suture et est dimensionné de façon à avoir une longueur supérieure à l’aiguille de suture de telle sorte que l’aiguille peut être retirée dans le boîtier. L’extrémité proximale du boîtier définit une première ouverture à travers laquelle l’aiguille est insérée. Le boîtier se rétrécit à son extrémité distale et définit une seconde ouverture que les deux permet à l’extrémité pointue de l’aiguille pour faire saillie pour une utilisation pendant la suture et limite la saillie de la pointe. Le boîtier comprend interconnectant les sections distales et proximales, qui sont intégralement reliées entre elles par une paire de brides diamétralement opposées. Les sections et les rebords définissent ensemble une paire d’ouvertures diamétralement opposées, à travers lesquelles l’aiguille chirurgicale est exposée pour la préhension par le pilote de l’aiguille chirurgicale, telle qu’une pince hémostatique, pour fixer l’embout dans une position étendue à travers la deuxième ouverture.

Un guide de suture sensiblement cylindrique vient en prise de manière insérable l’extrémité proximale du boîtier et se connecte à la première ouverture pour retenir une aiguille à l’intérieur du boîtier; le guide définit en outre un oeil à travers lequel le support de suture est enfilé. Dans une utilisation classique, une aiguille de suture est muni d’un moyen de suture, tel que le fil de la proline, fixé dans le chas de l’aiguille ou fixée à l’extrémité émoussée de l’aiguille. Le milieu de suture est passé à travers l’oeil du guide de suture, l’oeil étant dimensionnée pour empêcher le passage de l’aiguille. Lorsque le guide de suture est branché dans la première ouverture, elle forme une butée empêchant l’aiguille de fuir du boîtier, permettant ainsi un mouvement alternatif de l’aiguille à l’intérieur du boîtier. Ainsi, la gaine peut être saisi par une pince et glissé vers l’avant pour permettre à l’aiguille d’être rétractée et finalement aspiré vers l’avant à l’intérieur de la gaine en raison du guide de suture en butée contre le chas de l’aiguille. Le guide de suture peut être serti pour sécuriser davantage le moyen de suture à l’intérieur.

Chaque composant de l’ensemble d’aiguille de suture est fabriqué à partir d’acier inoxydable de qualité chirurgicale, qui est résistant à la corrosion et peut être stérilisé avant utilisation. L’aiguille elle-même est une aiguille de suture classique, disponible dans une large gamme de tailles, de formes et de designs. Par conséquent, le boîtier peut être fabriqué pour recevoir un quelconque des divers modes de réalisation d’aiguilles chirurgicales connues. Tandis que la partie distale de la gaine se rétrécit pour former un joint serré avec la pointe d’aiguille, la partie proximale de l’aiguille vient en prise de manière relativement lâche, pour faciliter davantage le déplacement de coulissement de celui-ci. Tous les bords de l’enveloppe disposé à proximité de l’aiguille sont biseautés afin d’éliminer des discontinuités le long de la surface de l’ensemble d’aiguille de suture.

Lors de l’utilisation, le chirurgien utilise le pilote de l’aiguille pour manipuler l’ensemble d’aiguille de suture, en saisissant les brides et la partie exposée de l’aiguille à proximité de celle-ci dans les mâchoires opposées du conducteur, fixant ainsi l’aiguille à l’intérieur du boîtier. Le chirurgien peut alors diriger l’ensemble d’aiguille de suture, avec la pointe d’aiguille exposée, à la perforation deux sections de tissu biologique du patient à suturer ensemble. Lors de l’extension de la section d’enveloppe distale à travers les ouvertures dans les sections de tissu, le chirurgien débraye les mâchoires opposées du conducteur. Le chirurgien repositionne alors les mâchoires opposées du conducteur de saisir la partie de boîtier distale et tire la partie restante de l’ensemble d’aiguille de suture à travers les ouvertures dans les sections de tissu. En engageant uniquement la partie de boîtier distale, l’aiguille de celui-ci, de manière coulissante dans des évidements de manière à la section d’enveloppe proximale lorsque l’ensemble d’aiguille de suture est tirée complètement à travers les ouvertures dans les sections de tissu. le "traînée" du milieu de suture facilite le déplacement de l’aiguille à l’intérieur du boîtier. Dans cette orientation, la pointe de l’aiguille est gainé en toute sécurité dans la section de boîtier à proximité, ce qui empêche toute auto-crevaison.

Lors de la préparation pour faire une deuxième suture, le chirurgien inverse l’aiguille de suture pour permettre à l’aiguille chirurgicale de tomber dans sa position étendue à pointe, de sorte que la pointe de l’aiguille est exposée pour une plus grande pénétration des tissus biologiques du patient.

Par conséquent, il est un objet principal de l’invention pour protéger le personnel médical de blessures par piqûre accidentelle.

Un autre objet de l’invention d’incorporer un mécanisme contrôlé par l’utilisateur pour envelopper la pointe d’aiguille aiguë après la pénétration du tissu.

Un autre but de l’invention est d’utiliser des aiguilles chirurgicales existantes sans nécessiter des modifications structurelles celles-ci.

Encore un autre objet de l’invention est de fournir un dispositif de protection pour l’utilisation avec des conducteurs d’aiguilles chirurgicales standard, y compris des pinces hémostatiques et analogues.

Il est un objet de l’invention est de fournir des éléments et des arrangements améliorés de celui-ci dans un appareil aux fins décrites qui est peu coûteux, fiable et pleinement efficace dans l’accomplissement de ses fins prévues.

Ceux-ci et d’autres objets de la présente invention apparaîtront facilement à un examen plus approfondi de la description et des dessins qui suivent.

DESCRIPTION BRÈVE DES DESSINS

FIGUE. 1 est une vue en élévation latérale de l’ensemble de l’aiguille de suture résistant à la perforation de la présente invention, dans un état ouvert avec la pointe d’aiguille pointue exposée.

FIGUE. 2 est une vue en élévation latérale de l’ensemble de l’aiguille de suture résistant à la perforation de la présente invention, dans un état fermé avec la pointe d’aiguille pointue en retrait.

FIGUE. La figure 3 est une vue éclatée en élévation de côté des composants de l’ensemble d’aiguille de suture résistant à la perforation de la présente invention.

FIGUE. La figure 4 est une vue de l’environnement, la perspective de l’ensemble d’aiguille de suture résistant à la perforation de la présente invention à l’état ouvert, inséré à travers le tissu à suturer.

FIGUE. La figure 5 est une vue de l’environnement, la perspective de l’ensemble d’aiguille de suture résistant à la perforation de la présente invention dans une position fermée indiquée, alors tiré à travers le tissu à suturer.

Des caractères de référence similaires désignent des éléments correspondants uniforme dans les dessins annexés.

DESCRIPTION DETAILLEE DE LA REALISATION PREFEREE

La présente invention, référencée 10 ici, est illustrée sur la Fig. 1. Une aiguille chirurgicale 12 de conception connue est représentée contenue dans une paroi rigide, sensiblement tronconique boîtier 14, ayant une courbure parallèle à l’aiguille chirurgicale 12. L’extrémité proximale de l’aiguille chirurgicale 12 définit un oeillet 30 à travers lequel le longueur désirée de milieu de suture choisi 32 est enfilé dans une manière bien connue. L’extrémité proximale du boîtier 14 définit une première ouverture 28, à travers laquelle l’aiguille chirurgicale 12 a été insérée dans le boîtier 14. L’extrémité distale du boîtier 14 se rétrécit pour définir un open-end ou la deuxième ouverture 16, qui accueille la saillie de la pointe acérée 18 aiguille chirurgicale 12. l’ouverture est dimensionnée de diamètre pour limiter la saillie de l’aiguille pour que la pointe 18.

Le boîtier 14 comprend des sections distales et proximales 20, 22, chacun relié intégralement à une paire de brides diamétralement opposées 24. Les brides 24 relient la partie proximale de l’article 20 à la partie distale de l’article 22. Ensemble des articles 20, 22 et les brides 24 définissent une paire d’ouvertures diamétralement opposées 26. les ouvertures sont positionnées de telle sorte que l’aiguille chirurgicale 12 est sensiblement exposé lorsque la pointe 18 se prolonge à travers l’ouverture 16 (comme représenté sur la figure 1).; cependant, les ouvertures sont positionnées au-delà de l’extrémité de la pointe lorsque l’aiguille est complètement rétractée dans un état fermé (comme représenté sur la. figure 2).

Un guide de suture sensiblement cylindrique 34 bouchons insérable ouverture 28 après aiguille chirurgicale 12 qui y est insérée. guide de Suture 34 définit un trou d’oeil 36 qui traverse son centre substantiel, par lequel moyen de suture 32 est filetée. guide de Suture 34 peut être serti pour sécuriser davantage milieu de suture 32 dans celle-ci. Le trou d’oeil 36 est dimensionné en diamètre pour empêcher le passage de l’aiguille. Lorsque le guide de suture est branché dans la première ouverture, elle forme une butée empêchant l’aiguille de fuir du boîtier, permettant ainsi un mouvement alternatif de l’aiguille à l’intérieur du boîtier.

FIGUE. La figure 2 illustre l’ensemble d’aiguille de suture 10 avec une aiguille chirurgicale 12 ayant été déplacé de façon coulissante de telle sorte que la section 22 du carter 14 renferme complètement. guide de Suture 34 fonctions pour retenir l’aiguille chirurgicale 12 dans sa position en retrait au sein de boîtier 14. Dans cette orientation, la pointe de l’aiguille 18 est bien protégé au sein de l’article 22, afin d’éviter toute auto-crevaison.

Aiguille chirurgicale 12, boîtier 14 et suture guidage 34 sont représentés comme des composants séparés de la figure. 3. Chacun des composants est fabriqué à partir d’acier inoxydable de qualité chirurgicale, qui est résistant à la corrosion et peut être stérilisé avant utilisation. Aiguille chirurgicale 12 lui-même est une aiguille de suture classique, disponible dans une large gamme de tailles, de formes et de designs. Par conséquent, le boîtier 14 peut être fabriqué pour recevoir un quelconque des divers modes de réalisation d’aiguilles chirurgicales connues, mais dans tous les cas le carter 14 est supérieure à la longueur de l’aiguille pour permettre le positionnement des ouvertures diamétralement opposées 26 au-delà de l’extrémité de la pointe de l’aiguille lorsqu’il est dans une état rétracté. L’article 20 est effilée pour former un joint serré avec la pointe de l’aiguille 18 à l’ouverture 16, pour assurer une interface avec celle-ci lisse et éliminer discontinuités le long de la partie distale de l’ensemble de l’aiguille de suture 10. L’article 22 engage aiguille chirurgicale 12 relativement lâche, pour mieux faciliter le glissement le déplacement de l’aiguille chirurgicale 12 dans celle-ci. Les bords des articles 20, 22 et les bords des brides 24 qui définissent les ouvertures 26 sont biseautées, pour assurer une interface lisse avec aiguille chirurgicale 12 et éliminer les discontinuités le long de la surface de suture ensemble d’aiguille 10.

FIGUE. 4 et la Fig. 5 illustre l’utilisation de l’ensemble d’aiguille de suture 10 lors de l’intervention chirurgicale. La Fig. 4, le chirurgien utilise une conception bien connue conducteur 38 (par exemple une pince hémostatique) pour manipuler suturer ensemble d’aiguille 10. Plus précisément, les mâchoires opposées du conducteur 38 GRASP rebords 24 et la partie exposée de l’aiguille chirurgicale 12 à proximité de celle-ci. Le chirurgien peut alors diriger suturer ensemble d’aiguille 10, avec la pointe de l’aiguille 18 exposée, pour percer les deux sections de tissus biologiques du patient 40, 42 à suturer ensemble.

Lors de l’extension de l’article 20 à travers les ouvertures dans les sections de tissu 40, 42, le chirurgien débraye les mâchoires opposées du conducteur 38 par les brides 24 et la partie exposée de l’aiguille chirurgicale 12 à proximité de celle-ci. Le chirurgien saisit alors l’article 20 avec les mâchoires opposées du conducteur 38, et tire la partie restante de l’ensemble de l’aiguille de suture 10, y compris l’article 22, guide de suture 34 et moyen de suture 32, à travers les ouvertures dans les sections de tissu 40, 42. En engageant seulement l’article 20 de l’enveloppe 14, le chirurgien libère l’aiguille chirurgicale 12 de celle-ci, de sorte que les évidements de manière coulissante dans la section 22 ron lorsque suturer ensemble d’aiguille 10 est tirée complètement à travers les ouvertures dans les sections de tissu 40, 42. la "traînée" de milieu de suture 32 facilite le déplacement de l’aiguille chirurgicale 12 au sein de boîtier 14. Dans cette orientation, la pointe de l’aiguille 18 est gainé en toute sécurité dans l’article 22, afin d’éviter toute auto-crevaison, comme le montre la figure. 5. Lors de la préparation pour faire une deuxième suture, le chirurgien intervertit suturer ensemble d’aiguille 10 pour permettre aiguille chirurgicale 12 pour revenir à sa position à la section distale 20, de sorte que la pointe de l’aiguille 18 est exposée pour une plus grande pénétration des tissus biologiques du patient.

Il est bien entendu que la présente invention ne se limite pas au seul mode de réalisation décrit ci-dessus, mais englobe toutes les formes de réalisation et toutes dans la portée des revendications suivantes.

RELATED POSTS

  • Types d’aiguilles de suture, les types d’aiguilles de suture.

    aiguille un instrument pointu utilisé pour suturer, pour percer, ou pour le guidage de ligatures. aiguille de l’anévrisme , Une aiguille courbe obtus avec l’œil au point; utilisé pour le…

  • aiguille Suture, types d’aiguilles chirurgicales.

    Aiguilles Les domaines cliniques spécialisées où Coupe est impliqué ne peut pas faire sans suture technic. En ce qui concerne la fréquence d’utilisation, la polyvalence et l’adaptabilité ainsi…

  • INFORMATIONS SUTURE CHIRURGICALE …

    suture chirurgicale est un dispositif médical utilisé pour maintenir les tissus du corps ensemble après une blessure ou une intervention chirurgicale. Application implique généralement…

  • Suture Aiguilles Fabricants …

    Produits médicaux au pair avec les meilleurs dans le monde Suture Needle Aurolab a ouvert sa Suture Division Needle en 1998 pour réduire le coût de la chirurgie de la cataracte. Fondée avec des…

  • Sutures chirurgicales, matériel de suture tressée.

    sutures chirurgicales Sutures chirurgicales sont des dispositifs médicaux utilisés pour maintenir les tissus du corps ensemble après une blessure ou une intervention chirurgicale. Il se compose…

  • aiguilles de suture en chirurgie buccale …

    Cette étude a examiné si le nombre et le type de sutures utilisées en chirurgie buccale influence deux variables ad hoc (plan d’incision et de la zone déplacée), qui sont deux variables liées à…

Laisser un commentaire