Types de procedures_3 amygdalectomie

Types de procedures_3 amygdalectomie

Procédures Dr Rossouw a expliqué:

Antrostomie est une procédure où les sinus maxillaires qui sont situés sous l’oeil, sont ouverts à affecter le drainage. Elle est généralement réalisée lorsque le fluide est visible sur les radiographies des sinus. Il est également souvent réalisée en combinaison avec un endoscope sinusale opérations fonctionnelles.

Il est une procédure relativement mineure et le patient est habituellement libéré le même jour avec un grand soulagement si les sinus ont été remplis avec des fluides.

Ceci est de nature temporaire et devrait être remplacé par une opération plus formelle des sinus si indiqué.

Prothèse auditive à ancrage osseux

Une prothèse auditive à ancrage osseux est un type d’aide auditive basée sur la conduction osseuse. Il est principalement adapté aux personnes qui ont des pertes par conduction auditives, une perte auditive unilatérale et les personnes ayant des pertes auditives mixtes qui ne peuvent pas porter autrement »dans l’oreille» des aides auditives. Le nom BAHA est une marque déposée.

Les aides auditives à ancrage osseux utilisent une butée implanté chirurgicalement pour transmettre le son par conduction directe à travers l’os de l’oreille interne, sans passer par le conduit auditif externe et de l’oreille moyenne. Prothèse chirurgicale de titane est incorporé dans le crâne, d’environ 3 cm à l’arrière du lobe de l’oreille, à la limite supérieure du lobe, avec une petite butée exposée à l’extérieur de la peau. Un processeur de son siège sur cette butée et transmet des vibrations acoustiques à l’implant en titane. L’implant fait vibrer le crâne et l’oreille interne, qui stimulent les fibres nerveuses de l’oreille interne, ce qui permet l’audition.

L’implant se fait via une petite procédure qui ne nécessite que l’installation de la clinique de jour. La vis est laissée pendant trois mois au siège, après quoi l’aide auditive est fixée à la vis. La taille de l’aide auditive est d’environ 2cm x 1cm carré.

Elle relaie le son à travers l’os et laisse l’ouverture du canal auditif donc. Très souvent, avec des aides auditives conventionnelles conduit auditif a tendance à suppurer. Elle permet également aux personnes qui ont une perte auditive unilatérale d’avoir le BAHA placé sur le côté de l’oreille morte. Le son est alors reçu de ce côté et en temps réel relayé par la godille à l’autre oreille, ce qui permet à la personne d’avoir près de l’audition normale dans la mesure stéréo et de localisation sonore capacités sont concernés.

Ce ne sont pas un substitut à une aide auditive conventionnelle, mais plutôt un complément dans certains cas.

Les avantages de l’ancrage osseux Hearing Aid tels que BAHA sont bien documentés. En contournant l’oreille externe ou moyenne, BAHA peut augmenter l’audition dans les situations bruyantes et aider à localiser les sons. L’avantage est non seulement amélioré la compréhension de la parole, de l’ouïe avec des résultats BAHA dans un son naturel avec moins de distorsion et de la rétroaction par rapport aux aides auditives conventionnelles. Le canal de l’oreille est laissée ouverte pour le confort, et contribue à réduire les problèmes causés par des infections chroniques de l’oreille ou des allergies. Chez les patients présentant une surdité neurosensorielle simple face (SSD), BAHA envoie le son via l’os du crâne du côté sourd à l’oreille interne du côté de l’audience. Ce transfert du son donne une prise de conscience du son à 360 degrés.

Pour plus d’informations de la pratique peut être contacté.

Bronchoscopie est une technique de visualisation de l’intérieur des voies respiratoires à des fins diagnostiques et thérapeutiques. Un instrument (bronchoscope) est inséré dans les voies respiratoires, généralement par le nez ou la bouche, ou parfois à travers une trachéotomie. Ceci permet au praticien d’examiner les voies respiratoires du patient pour des anomalies telles que des corps étrangers, des saignements, des tumeurs, ou de l’inflammation. Les échantillons peuvent être prélevés à l’intérieur des poumons. La construction de bronchoscopes va de tubes métalliques rigides avec des dispositifs d’éclairage attachés aux instruments à fibres optiques souples avec un équipement de vidéo en temps réel.

  • Pour voir les anomalies des voies aériennes
  • Pour obtenir des échantillons de tissus du poumon dans une variété de troubles. Les échantillons peuvent être prélevés dans les poumons par biopsie, lavage broncho-alvéolaire ou brossage endobronchique.
  • Pour évaluer une personne qui a un saignement dans les poumons, le cancer du poumon possible, une toux chronique, et la sarcoïdose.
  • Pour éliminer les sécrétions, le sang, ou des objets étrangers introduits dans les voies respiratoires
  • Laser résection de tumeurs 9ou trachéale bénignes et les sténoses bronchiques
  • insertion de stent pour pallier compression extrinsèque de la lumière trachéo soit de processus de maladies bénignes ou malignes
  • Bronchoscopie est également employé dans la trachéotomie percutanée
  • Intubation trachéale des patients avec des voies aériennes difficiles est souvent réalisée en utilisant un bronchoscope flexible.

Un bronchoscope souple est inséré avec le patient dans une position assise ou couchée. Une fois que le bronchoscope est inséré dans les voies aériennes supérieures, les cordes vocales sont inspectées. L’instrument est avancé à la trachée et plus bas dans le système bronchique et chaque zone est inspecté le bronchoscope passe. Si une anomalie est découverte, il peut être échantillonné, en utilisant une brosse, une aiguille ou une pince. Echantillon de tissu pulmonaire (trans bronchique de biopsie) peuvent être échantillonnées en utilisant un vrai-t8ime x-ray (fluoroscopie). bronchoscopie flexible peut également être effectuée sur des patients intubés, tels que les patients en soins intensifs. Dans ce cas, l’instrument est inséré à travers un adaptateur relié au tube trachéal.

Chez certains individus les canaux lacrymaux sont bloqués et les yeux ont tendance à l’eau parce que les sécrétions oculaires ne peuvent pas écouler à travers dans le nez et être avalé.

Dacryocystorrhinostomy (DCR) est une procédure chirurgicale pour rétablir l’écoulement des larmes dans le nez du sac lacrymal.

Traditionnel:
Une petite incision est pratiquée sur le côté du nez et un peu d’os est enlevée pour établir une connexion avec le nez. Drains sont ensuite placés à l’œil dans la cavité nasale pour faciliter le drainage. Toutefois, ces dernières années, nous utilisons une opération endoscopique nasale trans sans incisions à l’extérieur. Il est parfois fait en collaboration avec un chirurgien ophtalmique, bien que l’oreille, nez et gorge chirurgiens qui font beaucoup de ces opérations font partie de l’oeil aussi. Un petit tube en polyéthylène est placé par le nez dans la partie médiane de l’œil et en arrière à travers l’autre ouverture lacrymal dans le nez. Ceci est laissé en place pendant environ trois à six mois.

Elle n’a pas d’effets secondaires sur le patient.

Ceci est une opération techniquement difficile et ne doit être effectuée par des personnes ayant une expérience dans ce domaine pour un maximum de chances de bons résultats.

Une pathologie dans la gorge ou du larynx, il peut être visualisé dans la chirurgie avec une portée de fibre optique. Cependant, pour travailler dans ce domaine, s’il y a des excroissances ou des raisons de biopsies, etc. on a besoin d’être sous anesthésie.

Quand un Laryngoscopie Direct est fait, un instrument se fait un instrument est placé dans la bouche avec la tête étendu. Un microscope est ensuite utilisé pour regarder à travers l’instrument sur les différents sites.

Les cordes vocales, etc., peuvent être visualisées très convenablement. Il laisse l’opérateur avec les deux mains libres. Les micro-instruments, sur pilotis étendus, sont utilisés pour soit physiquement éliminer ou prendre des biopsies.

Le laser est souvent relié au microscope et utilisé à travers le champ d’application de vaporiser ou de faire fonctionner les cordes vocales et d’autres zones dans le pharynx.

Une oreille, nez et gorge anesthésiste est nécessaire de gérer les voies respiratoires partagée qui est utilisée.

Après l’opération, en fonction de ce type de chirurgie a été fait, un peu d’inconfort dans la gorge est connu. Parfois, si une biopsie a été prélevé sur les cordes vocales, certains enrouement peut être vécue jusqu’à ce que le cordon a guéri. Habituellement, cette opération n’a pas besoin de passer une nuit et le patient peut retourner au travail dans un jour ou deux.

Il est essentiel pour toute pathologie potentiellement maligne d’avoir fait cette procédure afin que la visualisation peut être réalisée et les biopsies peuvent être prises.

Le exostose du canal auditif externe (pluriel: exostose) se caractérise excroissances hy de ton dans le canal auditif externe. Il est commun dans les surfeurs et autres personnes qui passent souvent du temps dans l’océan ou d’autres milieux aqueux, et il est particulièrement associée à l’air froid et / ou à des températures de l’eau. Exostose est diagnostiquée par examen otoscopique. On croit une nouvelle croissance de l’os le long des bords supérieurs de la tympanal être les sources d’exostoses. Comme l’exostose fait saillie plus loin dans le conduit auditif externe, le patient peut développer une surdité de transmission ou des infections récurrentes de l’oreille, en raison de l’eau étant coincés entre la membrane tympanique et l’exostose, fournissant un environnement propice à la croissance bactérienne. À l’heure actuelle, le seul traitement pour l’enlèvement des exostoses est une chirurgie de canalplasty du canal auditif externe.

retrait Transcanal avec un ostéotome implique aucune incision derrière l’oreille; l’opération est effectuée entièrement dans le canal auditif. Cela semble souhaitable de certains patients, car elle suggère un temps de guérison plus rapide, ce qui signifie qu’ils vont être en mesure de revenir dans l’eau et le surf plus tôt. Exostoses sont souvent enlevés avec une oreille de forage à grande vitesse. Ils sont percés jusqu’à leur hauteur normale avec une bonne visualisation et dans les mains de spécialistes; cette opération comporte un faible risque de dommages à l’oreille ou les nerfs connexes et un bon résultat.

Evidemment, si l’exposition continue à l’eau froide, etc., ils peuvent réformer, bien que ce soit un processus à long terme.

Les corps étrangers dans l’oreille, du nez et des voies respiratoires

Les corps étrangers dans l’oreille, le nez et la respiration des voies (voies respiratoires) se produisent parfois chez les enfants. Les corps étrangers se réfèrent à tout objet qui est placé dans l’oreille, le nez ou la bouche qui ne vise pas à être là et pourrait causer des dommages sans attention médicale immédiate.

Des corps étrangers peuvent être soit au niveau du lobe de l’oreille ou dans le conduit auditif. Les objets habituellement trouvés dans le lobe de l’oreille sont des boucles d’oreilles, soit coincé dans le lobe de l’infection ou placé trop profonde lors de l’insertion. Les corps étrangers dans le conduit auditif peut être quelque chose d’un enfant peut pousser dans sa / son oreille. Certains des articles que l’on trouve couramment dans le canal de l’oreille sont les suivantes:

  • Aliments
  • Insectes
  • Jouets
  • Boutons
  • Des morceaux de crayon
  • Les petites batteries

Il est important que les parents soient conscients que les enfants eux-mêmes ou d’autres enfants un grand tort causer en plaçant des objets dans l’oreille.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE CORPS ETRANGERS DANS L’OREILLE?

Certains objets placés dans l’oreille peuvent ne pas causer des symptômes, tandis que d’autres objets, tels que la nourriture et les insectes, peuvent causer de la douleur dans l’oreille, des rougeurs, ou le drainage. Audience peut être affectée si l’objet bloque le canal auditif.

TRAITEMENT DES CORPS ETRANGERS DANS L’OREILLE;

Le traitement de corps étrangers dans l’oreille est le retrait rapide de l’objet par le médecin de votre enfant. Voici quelques-unes des techniques qui peuvent être utilisées par le médecin de votre enfant pour retirer l’objet du canal de l’oreille;

  • Les instruments peuvent être insérés dans l’oreille,
  • Nettoyage du canal de l’oreille avec de l’eau,
  • Une machine avec aspiration pour aider à tirer l’objet sur.

Après le retrait de l’objet, le médecin de votre enfant sera alors réexaminer l’oreille afin de déterminer s’il y a eu une blessure au canal auditif. Des gouttes antibiotiques pour l’oreille peuvent être prescrits pour traiter toutes les infections possibles.

CORPS ETRANGERS DANS LE NEZ

Les objets qui sont mis dans le nez de l’enfant sont généralement des choses douces. Celles-ci comprennent, mais sans s’y limiter, les tissus, l’argile et des morceaux de jouets ou de gommes. Parfois, un corps étranger peut pénétrer dans le nez pendant que l’enfant essaie de sentir l’objet. Les enfants mettent souvent des objets dans leur nez parce qu’ils sont ennuyés, curieux, ou la copie d’autres enfants.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE CORPS ETRANGERS DANS LE NEZ?

Le symptôme le plus commun d’un corps étranger dans le nez est l’écoulement nasal. Le drainage apparaît uniquement sur le côté du nez avec l’objet et a une mauvaise odeur souvent. Dans certains cas, l’enfant peut aussi avoir un saignement de nez.

TRAITEMENT DES CORPS ETRANGERS DANS LE NEZ;

Le traitement d’un corps étranger dans le nez implique le retrait rapide de l’objet par le médecin de votre enfant. Sédative l’enfant est parfois nécessaire afin d’enlever l’objet avec succès. Ceci peut être effectué à l’hôpital, selon l’ampleur du problème et de la coopération de l’enfant.

Voici quelques-unes des techniques qui peuvent être utilisées par le médecin de votre enfant pour retirer l’objet du nez:

  • Machines d’aspiration avec des tubes attachés,
  • Les instruments peuvent être insérés dans le nez.

Après le retrait de l’objet, le médecin de votre enfant peut prescrire des gouttes nasales ou des pommades antibiotiques pour traiter des infections possibles.

CORPS ETRANGERS DANS LES VOIES AERIENNES

Un corps étranger dans les voies respiratoires (étouffement) constitue une urgence médicale et nécessite une attention immédiate. Le corps étranger peut se coincer dans de nombreux endroits différents dans les voies respiratoires. Selon l’American Academy of Pediatrics, la mort par étouffement chez les enfants survient le plus souvent chez les enfants de moins de 5 ans. Les nourrissons de moins de 1 an représentent les deux tiers des enfants d’étouffement victimes.

Les enfants âgés de 7 mois à 4 ans sont dans le plus grand risque d’étouffement sur les petits objets, y compris, mais sans s’y limiter, ce qui suit:

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE CORPS ETRANGERS DANS LES VOIES AERIENNES?

l’ingestion de corps étranger nécessite une attention médicale immédiate. Voici les symptômes les plus courants qui peuvent indiquer un enfant étouffe. Cependant, chaque enfant peut éprouver des symptômes différemment. Les symptômes peuvent inclure:

  • Suffocation ou bâillonnement lorsque l’objet est d’abord inhalé,
  • Toux au premier abord,
  • Sifflement (généralement un son sifflet, fait lorsque l’enfant respire).

Bien que les premiers symptômes énumérés ci-dessus peuvent disparaître, le corps étranger peut encore être obstrue les voies respiratoires. Les symptômes suivants peuvent indiquer que le corps étranger est toujours à l’origine d’une obstruction des voies respiratoires:

  • Stridor (généralement un son aigu retentit lorsque l’enfant respire)
  • Toux qui se aggravent
  • Enfant est incapable de parler
  • Douleur dans la région de la gorge ou de la poitrine
  • Voix rauque
  • Blueness autour des lèvres
  • Ne respire pas
  • L’enfant peut devenir inconscient

TRAITEMENT DES CORPS ETRANGERS DANS LES VOIES;

Traitement du problème varie avec le degré d’obstruction des voies respiratoires. Si l’objet est complètement bloque les voies respiratoires, l’enfant sera incapable de respirer ou de parler et de son / ses lèvres deviendra bleu. Ceci est une urgence médicale et vous devriez obtenir des soins médicaux d’urgence. Parfois, la chirurgie est nécessaire pour retirer l’objet. Les enfants qui sont encore parler et respirer, mais montrent d’autres symptômes doivent également être évalués par un médecin immédiatement.

Functional Endoscopic Surgery Sinus

Dr Rossouw a fait plus de 6000 de ces opérations au cours des 25 dernières années. En 1988, il a passé un certain temps à Graz en Autriche avec le fondateur de cette technique, le professeur Messerklinger, ainsi que son protégé, le professeur Heinz Stamberger. Depuis, il a suivi de nombreux cours à travers le monde dans le cadre de cette procédure particulière.

Chirurgie endoscopique fonctionnelle Sinus (FESS) est le pilier dans le traitement chirurgical de la sinusite et les polypes nasaux, y compris bactériennes, fongiques, récurrents problèmes de sinus aigus et chroniques. De nombreuses recherches soutient son dossier de sécurité et de succès.

FESS est une procédure chirurgicale relativement récente qui utilise endoscopes nasales (en utilisant Hopkins technologie de lentille de tige) à travers les narines pour éviter de couper la peau. Ces endoscopes ont des diamètres de 4 mm (utilisation adulte) et 2.7mm (usage pédiatrique) et viennent dans divers angles de vue à partir de 0 degrés à 30, 45, 70, 90 et 120 degrés. Ils fournissent un bon éclairage de l’intérieur de la cavité nasale et des sinus.

FESS est entré en existence à cause du travail de pionnier de Messerklinger et Stamberger (Graz, Autriche.) D’autres chirurgiens ont apporté des contributions supplémentaires (d’abord publié aux USA par Kennedy en 1985).

Il y a quatre sinus traités au moyen de cette chirurgie: Les sinus frontaux situés dans le front, les sinus maxillaires dans les joues, les sinus ethmoïde entre les yeux, et enfin les sinus sphénoïde situés à l’arrière de la cavité nasale à la base du crâne.

L’un des moyens les plus reconnus de l’élargissement fonctionnellement l’ostium maxillaire est d’effectuer une uncinectomy par la technique « porte battante ». Cela supprime d’abord le processus vertical de la uncinate via médisant bas et couteau faucille supérieurement. Le uncinate est oscillation médiale puis coupé à sa fixation latérale. Ceci est suivi par une élimination de sous-muqueuse du processus horizontal de la garniture et unciforme subséquente de la muqueuse pour visualiser complètement l’os maxillaire.

Il existe une controverse quant à savoir si ou non l’ostium maxillaire doit être agrandie ou non en fonction de l’état de la maladie du sinus maxillaire. Cependant, la littérature médicale appuierait une large antrostomie et la clairance totale jusqu’à la muqueuse saine si mucine fongique est présent dans le sinus. Dans ce cas, l’ostium est agrandie supérieurement au plancher orbital et en arrière à fontanelle postérieure pour permettre un large accès pour le dédouanement.

débridement maxillaires complète peut être réalisée soit par la clairance trans-ostiale qui peut être assez fastidieux. Une nouvelle technique, canin fossa trépanation, peut accomplir cette même tâche plus rapidement et avec peu d’effets secondaires.

Plus récemment, les sinus ont été trouvés pour être une approche relativement faible morbidité à des tumeurs sélectionnées de la partie antérieure et postérieure fosse crânienne.

l’accès endoscopique à des tumeurs de l’hypophyse a été trouvé pour être tout à fait utiles. Utilisation d’endoscopes pour hypophysectomie permet une excellente visualisation au sein de la vente et une élimination plus complète de la tumeur que serait disponible via une technique microchirurgicale.

Ceci peut être divisé en:

  • Les approches de la fosse crânienne antérieure
  • Les approches de la fosse cérébrale moyenne
  • Les approches de la fosse cérébrale postérieure
  • L’accès à la fosse temporale (incl. Ptérygopalatin fissure)
  • L’accès à la selle turcique
  • accès Orbital
  • accès nerf optique

Un soin extrême est nécessaire à cette chirurgie en raison de la proximité du sinus paranasaux à l’orbite, le cerveau, les artères carotides internes, et les nerfs optiques. Cependant, même avec ces risques graves possibles, il y a beaucoup des avantages à tirer d’un patient avec des indications appropriées à partir d’un FESS bien effectué. Comme le degré de difficulté augmente avec ces chirurgies, un chirurgien avec une expérience appropriée doit être présent pour gérer la procédure. Cela est particulièrement vrai dans les approches de procédures neurochirurgicales. Vous pouvez classer à:

  • complication Orbital: y compris l’hémorragie orbital, abcès, une détérioration du nerf optique
  • complication intracrânienne: y compris CSF fuite, la méningite, l’abcès cérébral, hémorragie intracrânienne
  • complication nasale: y compris la formation d’adhérences, anosmie, hyposmie, blessure canal lacrymal.

Il est impératif que le nez ne soit pas soufflé dur pendant au moins 48 heures. Il pourrait y avoir une décharge sanglante / liquide du nez, qui peut être effacé en douceur. Gonflement devrait être minime. Dans des cas isolés d’un œil ou les deux pourraient être légèrement meurtris. Il devrait y avoir une légère douleur, mais pas de manière dramatique. Une visite de suivi doit être faite pendant sept jours après l’opération.

Habituellement les antibiotiques sont administrés, qui doit être pris avec diligence.

A partir du troisième jour-là, le nez peut être doucement douchait avec l’normal stérile Saline, qui doit être acheté à la pharmacie

Passe-fil est un petit tube inséré dans la membrane du tympan afin de maintenir l’oreille moyenne aérée pendant une période prolongée de temps, et pour empêcher l’accumulation de mucus dans l’oreille moyenne. L’opération d’insérer le tube comporte un Myringotomy. Le tube lui-même est réalisé dans une variété de modèles. Quand il est nécessaire de maintenir l’oreille moyenne ventilée pendant une très longue période, un « T » tube en forme peut être utilisée. Les matériaux utilisés pour la construction du tube sont le plus souvent des plastiques tels que du silicone ou du Téflon. Tubes en acier inoxydable existent, mais ne sont plus en usage fréquent sont.

Bien que Myringotomy avec insertion de tube peut être réalisée sous anesthésie locale au cours de la nomination d’un médecin régulier chez les adultes coopératifs, les patients nécessitant une insertion du tube sont très souvent de jeunes enfants. Comme les dommages à l’oreille est possible à moins que le patient reste immobile tout en étant manipulé, pour tout patient qui peut avoir des difficultés à rester immobile pendant la procédure, Myringotomy et le tube d’insertion est réalisée sous une brève anesthésie générale.

L’insertion de tubes de tympanotomie est une des procédures chirurgicales les plus courantes effectuées sur les enfants. Il est la raison la plus courante pour un enfant à subir une anesthésie générale. Lorsque les tubes sont libérés de l’oreille, il est habituellement recouvert de cire. Les nausées et vomissements sont très fréquents lorsque les tubes tombent (en raison de equ8ilibrium qui peut avoir besoin de mettre sous pression le reste de l’oreille). Elle peut durer jusqu’à 48 heures sur certaines occasions.

des tubes de tympanotomie restent généralement dans le tympan pendant une certaine période de temps allant de 2 mois à une année, avant de tomber spontanément hors de la membrane du tympan. Tympan généralement (mais pas toujours) se ferme sans trou résiduel au niveau du site du tube.

  • Un tachés de sang ou écoulement aqueux de l’oreille pour le premier couple de jours est un phénomène normal.
  • Utilisez les médicaments prescrits.
  • Prendre rendez-vous pour un examen de suivi post-opératoire 10-14 jours après l’opération
  • Évitez l’eau dans les oreilles. laine de coton avec des bouchons Vaseline ou « prestick » ou tout autre plug efficace doit être utilisée, lors de la baignade ou de l’exposition à l’eau. Une bande de Flipper avec des bouchons en silicone est disponible à mes salles de consultation ou à l’audience et de l’équilibre clinique, Maison 13, Garden City Clinic.

Le conduit auditif externe est souvent réduit, soit congénitalement ou due à une infection chronique ou due à une irritation coton tige chronique.

De l’eau et de la cire d’accumuler à l’intérieur et à ne pas être en mesure d’extruder, suivie par des infections récurrentes de l’oreille.

Une procédure méatoplastie se fait sous anesthésie.

La peau du conduit auditif est soulevé et la partie osseuse est percé ouverte, après quoi la peau est remplacée. Il a un taux de réussite élevé et avec les bonnes indications, donne un grand soulagement aux personnes souffrant d’infections chroniques.

Nasal Réduction Fracture

Une fracture nasale, communément appelé nez cassé, une fracture de l’os ou le cartilage du nez, ou les deux. Le nez est très vulnérable en raison de sa localisation anatomique.

Le patient prototypique est un homme âgé de 15 à 30 ans qui a été impliqué dans une bagarre, moteur accident de véhicule ou à l’automne.

Environ 80% des fractures nasales se produisent entre les extrémités proximale plus épaisse et plus mince segment distal de l’os nasal. Bien que l’impact frontal peut causer une fracture des os du nez, les impacts latéraux sont plus fréquents. Ces blessures de choc latéral provoquent généralement une dépression d’un os nasal et peut entraîner un déplacement latéral de l’os nasal controlatéral.

  • Le diagnostic est souvent fait par l’examen clinique et l’histoire. Parfois, les rayons X ou un C.T-Scan est fait pour confirmer le diagnostic.
  • Dans graves blessures au visage des rayons X sont effectués pour confirmer d’autres blessures ou fractures du visage ainsi.
  • Habituellement, les fractures sont accompagnées d’un saignement du nez à cause d’une déchirure de la membrane muqueuse à l’intérieur du nez.

fractures nasales mineures ont seulement besoin d’être traités avec des médicaments de la douleur et anti-inflammatoire. Les antibiotiques sont habituellement administrés comme la muqueuse à l’intérieur est souvent déchiré, ce qui expose la fracture à l’intérieur du nez et donc un risque plus élevé d’infection.

fractures légères sans beaucoup de déplacement peuvent généralement être manipulés par un professionnel min sur le terrain, sous anesthésie locale, dans un environnement externe ou la chirurgie.

les fractures les plus graves sont habituellement accompagnées de déviations de la cloison qui combinent la réduction de la fracture du nez, ainsi qu’une réduction septale est effectuée sous anesthésie.

Sévèrement fracture du nez généralement besoin d’avoir un produit cosmétique Septo-rhinoplastie effectuée à un stade ultérieur, si la manipulation initiale ne permet pas d’obtenir un produit cosmétique satisfaisant ou résultat fonctionnel.

La rhinoplastie est une procédure où la structure du nez est modifiée. Cette procédure peut être réalisée pour des raisons purement esthétiques, soit pour des raisons fonctionnelles ou une combinaison des deux. La procédure implique habituellement la fracturation des os du nez et de les re-positionner dans un cosmétiquement et le fonctionnement état plus agréable.

Souvent, une bosse nasale peut être retiré ou une pointe du nez peut être structuré de manière à avoir un regard plus agréable.

La plupart des aides médicales paient des procédures rhinoplastie si elles sont purement de nature fonctionnelle. Si elles sont cosmétiques, une quote-part du patient est habituellement nécessaire. Ceci peut être discuté avec le service des comptes.

Une foule d’autres patients qui ont été faites, avec des images pré-opératoires et post-opératoires sont disponibles pour lecture devrait un patient envisager d’avoir un rhinoplastie fait dans cette pratique.

Septoplastie est une intervention chirurgicale de correction effectuée pour redresser la cloison nasale, la cloison entre les deux cavités nasales. Idéalement, le septum devrait rhum au centre du nez. Quand il dévie dans une des cavités, il se rétrécit cette cavité et empêche le flux d’air. Souvent, le cornet inférieur sur le côté opposé grossit, qui est appelée hypertrophie compensatoire. Déviations du septum peuvent entraîner une obstruction nasale. La plupart des chirurgies sont effectuées en 45 minutes ou moins, sans compter le temps de récupération.

Parce qu’une cloison nasale déviée compromet souvent le flux d’air par le nez, il peut induire le ronflement. Ceci est souvent la première étape dans le contrôle du ronflement en dehors des autres entités comme perdre du poids, etc.

La procédure implique généralement une judicieuse excision / réalignement d’une partie de l’os et / ou du cartilage dans la cavité nasale. Sous anesthésie générale ou locale, le chirurgien travaille par les narines, en faisant une incision dans la paroi du septum pour atteindre le cartilage cible dans l’opération. cartilage suffisant est conservé pour un soutien structurel. Après le septum est redressé, il peut alors être stabilisé temporairement avec de petits tubes en plastique, des attelles ou des sutures en interne.

Sauf il y a des complications inhabituelles, il n’y a pas de gonflement ou une décoloration au nez externe ou le visage avec Septoplastie seul. Souvent, le nez doit être emballé avec une petite éponge pour un couple d’heures postopératoires pour veiller à ce que le saignement est maintenue sous contrôle. Cependant, dans certaines circonstances, il est inutile. Un pour cent des patients peuvent éprouver des saignements excessifs afterwards- la période de risque dure jusqu’à deux semaines. Cela pourrait nécessiter l’emballage ou cautérisation, mais elle est généralement traitée plus sûre et sans compromis du résultat chirurgical ultime.

Un Stapédectomie est une intervention chirurgicale de l’oreille moyenne réalisée pour améliorer l’audition. premier Stapédectomie au monde est créditée au Dr John J. Shea Jr. qui a effectué en mai 1956 une femme au foyer de 54 ans qui ne pouvait plus entendre même avec une aide auditive. Le père du Dr Rossouw, Dr J.T. Rossouw était une oreille, du nez et de la gorge chirurgien qui a étudié en Amérique et a été personnellement appris à faire des procédures Stapédectomie en 1958. En revenant à l’Afrique du Sud, après avoir étudié, il n’a des centaines de procédures Stapédectomie car il y avait un énorme journal arrière les personnes qui avaient besoin d’être traités. Il fut l’un des premiers oreilles, du nez et de la gorge aux chirurgiens de faire cette opération en Afrique du Sud. Dr Rossouw Junior est toujours de voir les enfants et petits-enfants de ces patients d’origine qui ont le même problème.

Des contributions importantes aux techniques de Stapédectomie modernes ont été faites par le regretté Dr Antonio De La Cruz de House Ear Institute à Los Angeles (Dr Rossouw a passé du temps avec le Dr De La Cruz à Los Angeles en 1988); par le regretté professeur Henry Andre Martin de l’hôpital Edouard Herriot à Lyon, en France, y compris platinotomy (stapes footplate plutôt que la chirurgie entière) et la chirurgie trans-footplate piston qui a également ouvert la voie à stapédotomie moderne calibré; et par le regretté Jean-René Causse de la clinique éponyme à Béziers, France, pionnier de l’utilisation de prothèses de piston en téflon (également de progrès essentiel pour stapédotomie) et, avec son fils défunt Dr Jean-Bernard Causse, le recollement des le muscle stapédien aux côtés de l’utilisation des greffes veineuses (Dr Rossouw a visité la clinique Causse à Béziers à trois reprises). Au cours des dernières décennies, le Dr William H. Lippy du groupe Lippy pour oreilles, le nez et la gorge à Warren, Ohio a également revendiqué plusieurs avancées de la procédure chirurgicale.

Si la platine de l’étrier est fixé en position, plutôt que d’être normalement mobiles, puis un conducteur des résultats de perte auditive. Il y a deux causes principales de la fixation de l’étrier. Le premier est un processus pathologique de la minéralisation anormale de l’os temporal appelé otospongiose. Le second est une malformation congénitale de l’étrier.

Dans ces deux situations, il est possible d’améliorer l’audition en enlevant l’os stapes et le remplacer par un micro prothèse – un Stapédectomie, ou la création d’un petit trou dans la platine de l’étrier fixe et l’insertion, une prothèse en forme de piston minuscule – un stapédotomie . Les résultats de cette chirurgie sont généralement plus fiables chez les patients dont stapes a perdu la mobilité en raison de l’otosclérose. Neuf des dix patients qui subissent la procédure va sortir avec sensiblement amélioré l’audience alors que moins de 1% connaîtra la capacité auditive aggravation ou la surdité. la chirurgie réussie fournit habituellement une augmentation de la capacité d’environ 20dB auditive. Voilà autant de différence que d’avoir vos mains sur les deux oreilles, ni non. Cependant, la plupart des résultats publiés de succès relèvent de la fréquence vocale de 500 Hz, 1000 Hz et 2000 Hz; moins bons résultats sont généralement obtenus dans les hautes fréquences, mais ceux-ci sont normalement moins entravées par otosclerosis en premier lieu.

Indications de Stapédectomie;

  • La surdité de transmission (en raison de la fixation de l’étrier)
  • écart de l’os Air d’au moins 30 dB.
  • Présence de l’encoche de Carhart dans l’audiogramme d’un patient présentant une perte auditive conductrice (relative)
  • Bonne réserve cochléaire, évaluée par la présence d’une bonne discrimination de la parole.

Contre-indications pour Stapédectomie;

  • Mauvais état général du patient.
  • Seule l’oreille auditive.
  • réserve cochléaire pauvres comme le montrent pauvres scores de discrimination vocale.
  • Patient avec des acouphènes et des vertiges.

Complications de Stapédectomie;

  • paralysie faciale
  • Vertigo dans l ‘immédiat après la période
  • Vomissement
  • périlymphe jaillissement
  • plaque de pied flottant
  • Tympanique déchirure de la membrane
  • labyrinthe Morte
  • fistule périlymphatique
  • labyrinthite
  • Granulome (Réparateur)
  • tintement

Quand un Stapédectomie se fait dans une oreille moyenne avec un footplate congénitalement fixe, les résultats peuvent être excellents, mais le risque de dommages auditifs est plus grande que lorsque l’os stapes est retiré et remplacé (pour otosclerosis). Cela est principalement dû au risque d’anomalies supplémentaires étant présents dans l’oreille congénitalement anormale. Si la haute pression dans le compartiment de fluide qui se trouve juste en dessous de la platine de l’étrier existe, un geyser périlymphatique peut se produire lorsque l’étrier est retiré.

Une opération stapes modifiée, appelée stapédotomie, est considérée par de nombreux chirurgiens otologiques pour être plus sûr et réduire les risques de complications post-opératoires. En stapédotomie, au lieu d’enlever toute la platine de l’étrier, un petit trou est fait dans la semelle – soit avec un microfraise ou avec un laser, et une prothèse est placée à toucher cette zone avec le mouvement de la membrane tympanique. Cette procédure peut encore être améliorée par l’utilisation d’un joint d’étanchéité de la greffe tissulaire de la fenestra, qui est maintenant une pratique courante.

Laser stapédotomie est une technique chirurgicale bien établie pour le traitement de la perte d’audition conductrice due à l’otosclérose. La procédure crée une petite ouverture dans l’étrier (le plus petit os du corps humain), dans lequel pour fixer une prothèse. Le laser à CO ² permet au chirurgien de créer de très petits trous placés avec précision, sans augmenter la température du fluide de l’oreille interne par plus d’un degré, ce qui en fait une solution chirurgicale extrêmement sûre. Le diamètre du trou peut être prédéterminée en fonction du diamètre de la prothèse. Le traitement peut être complété en une seule visite d’opération en utilisant des anesthésiques, normalement suivie par l’hospitalisation de une ou deux nuits avec la suite le temps de récupération à la maison quelques jours ou semaines.

L’amygdalectomie est un proc4edure chirurgical 3000 ans, dans lequel les amygdales sont éliminés de part et d’autre de la gorge. La procédure est effectuée en réponse à des cas d’occurrence répétée de l’amygdalite aiguë ou adénoïdite, l’apnée obstructive du sommeil, l’obstruction des voies nasales, le ronflement, ou un abcès amygdalien. Pour les enfants, les végétations adénoïdes sont enlevés en même temps, une procédure appelée adénoïdectomie. Ce ne sont pas commun pour les adultes. Bien que l’amygdalectomie est effectuée moins fréquemment que dans les années 1950, il reste une des interventions chirurgicales les plus courantes chez les enfants.

Amygdalectomie peut être mis en accusation lorsque le patient:

  • Expériences infections récurrentes de l’amygdalite aiguë. Le nombre exigeant amygdalectomie varie avec la sévérité des épisodes. Un cas, même sévère, est généralement pas suffisant pour la plupart des chirurgiens de décider amygdalectomie est nécessaire. Paradise en 1983 définit l’amygdalite récurrente justifiant la chirurgie par la norme de fréquence d’attaque en tant que «trois ou plusieurs attaques de maux de gorge par an malgré un traitement médical adéquat».
  • A amygdalite chronique, composé de la persistance, la douleur de la gorge modérée à sévère.
  • A plusieurs épisodes d’abcès amygdalien.
  • A l’apnée du sommeil (arrêt ou entrave la respiration pendant la nuit en raison de amygdales ou des végétations adénoïdes)
  • Avait des difficultés à manger ou à avaler en raison de l’hypertrophie des amygdales (raison très inhabituel pour amygdalectomie)
  • Produit amygdalite liths (pierres d’amygdale) n le dos de leur bouche.
  • Avoir anormalement grosses amygdales avec cryptes (Cratères ou impacts dans les amygdales).

CONTROVERSE SUR INDICATIONS

L’American Academy of Otolaryngology & Head and Neck Surgery (AAO-HNS) a déclaré que «Dans de nombreux cas, l’amygdalectomie peut être un traitement plus efficace et moins coûteux, que les traitements prolongés ou répétés pour une gorge infectée …. Depuis plusieurs années, l’Académie a développé des lignes directrices cliniques fondées sur la recherche de preuves et les résultats, y compris «la qualité de vie après amygdalectomie,« un supplément Janvier 2008 pour la revue Otolaryngology-Head and Neck Surgery « .

Le taux de morbidité associée à l’amygdalectomie est de 2 à 4% en raison de saignements post-opératoires; le taux de mortalité est de 1 sur 15 000, en raison de saignements, l’obstruction des voies respiratoires, ou l’anesthésie.

Bien que la gorge est très douloureux post-opératoire, il est impératif que le patient doit manger et boire des liquides pour les 24 premières heures. Une diète molle est recommandé à-dire la gelée et la crème glacée, etc. par la suite, le patient doit progressivement revenir à un régime alimentaire normal, en gardant à l’esprit que les épices fortes à savoir les currys et les fruits, en particulier les bananes peuvent aggraver l’inconfort.

Un mal de gorge persiste pendant environ deux semaines après l’opération. La plupart des patients ne se sentent pas comme quelque chose à avaler pendant les premiers jours après la chirurgie. Les patients devraient essayer d’obtenir le plus fluide froid vers le bas que possible, car il aidera à accélérer la guérison. boissons froides Très vont contribuer à réduire l’enflure. La crème glacée, les poudings de yogourt glacé, barbotines, sorbet et popsicles, d’autre part, sont recommandés. De grandes quantités de glace doivent être préparées à l’avance.

La douleur suite à la procédure est importante et peut inclure un séjour à l’hôpital. La récupération peut prendre de 10 jusqu’à 20 jours, pendant lesquels des analgésiques puissants sont généralement prescrits. Les patients sont encouragés à maintenir une alimentation d’inondations liquides et très doux pendant plusieurs jours après la chirurgie. aliments bruts texturée, acides ou épicés peuvent être irritantes et doivent être évités. Une bonne hydratation est très importante pendant cette période, car la déshydratation peut augmenter la douleur de la gorge, ce qui conduit à un cercle vicieux de la consommation de liquide pauvre.

À un certain point, le plus souvent 7-11 jours après la chirurgie (mais parfois aussi longtemps que deux semaines (14jours) après), le saignement peut se produire lorsque des scabs commencent desquamation des sites chirurgicaux. Le risque global de saignement est d’environ 1% à 2% plus élevé chez les adultes. Environ 3% des patients adultes développent des saignements importants en ce moment. Le saignement peut naturellement arrêter rapidement ou bien une intervention légère (par exemple gargariser eau froide) pourrait être nécessaire (mais demandez au médecin avant de se gargariser, car il pourrait meurtrir la zone de la peau qui a été cautérisée). Dans le cas contraire, un chirurgien doit réparer le saignement immédiatement par la cautérisation, qui présente tous les risques associés à la chirurgie d’urgence (principalement l’administration de l’anesthésie en particulier sur un patient dont l’estomac ne peut pas être vide).

D’une manière générale, les amygdales seront supprimés si un patient a besoin d’antibiotiques à prescrire trois fois par an pour l’amygdalite, et la recommandation du médecin généraliste est basée sur la façon dont la qualité de vie sera améliorée après l’opération. Amygdalectomies peuvent être effectuées pendant que le patient souffre en réalité d’une amygdalite; mais cela augmente le risque de saignement.

Infections nécessitant amygdalectomie sont souvent le résultat de Streptococcus (le «angine streptococcique»), en particulier Streptococcus pyogenes; certains peuvent être dues à d’autres bactéries, telles que Streptococcus viridans, St0phylococcus aureus et Haemophilus influenza. Cependant, l’étiologie de la maladie est en grande partie non pertinente pour déterminer si l’amygdalectomie est requise.

La plupart des amygdalectomies sont effectuées sur les enfants, bien que beaucoup sont également effectuées sur les adolescents et les adultes, il est la procédure chirurgicale majeure la plus fréquemment réalisée sur les enfants. Le nombre de amygdalectomies a chuté de manière significative de plus d’un million de cas par an dans les années 1950 à environ 600 000 à la fin des années 1990. Cela a été dû en partie à des lignes directrices plus strictes pour amygdalectomie et adénoïdectomie (voir amygdalite et adénoïdes). Pourtant, le débat sur l’utilité de l’amygdalectomie continue. Hypertrophie des amygdales sont removedmore souvent chez les adultes et les enfants pour l’apnée du sommeil (obstruction des voies aériennes pendant le sommeil), le ronflement, et l’obstruction des voies aériennes supérieures. Les enfants qui ont l’apnée du sommeil peut faire mal à l’école, sont fatigués pendant la journée, peut-être au-delà de bedwetters ce qui est normal, et ont des liens vers le TDAH.

Amygdalectomie chez l’adulte est plus douloureux que chez les enfants, bien que chaque patient aura une expérience différente. Diverses procédures sont disponibles pour enlever les amygdales, chacun avec différents avantages et inconvénients. Les enfants et les adolescents présentent parfois un changement notable dans la voix après l’opération.

La procédure généralement acceptée pour amygdalectomie consiste à séparer et enlever les amygdales du plan capsulaire – un fascia de tissu qui entoure les amygdales. L’élimination est généralement réalisée à l’aide d’un scalpel et dissection ou électrocoagulation, bien que des scalpels ou des lasers harmoniques ont également été utilisés. Le saignement est arrêté avec électrocoagulation, la ligature des sutures, et l’utilisation topique de la thrombine, une protéine qui induit la coagulation du sang.

La procédure est effectuée avec le patient couché à plat sur le dos, avec les épaules élevées sur un petit coussin de sorte que le cou est hyperextension – la soi-disant position de ‘Rose’. Une bouche gag est utilisé pour soutenir la bouche ouverte; si un adénoïdectomie est également en cours d’exécution, les végétations adénoïdes sont d’abord enlevés avec une curette; le nasopharynx est ensuite emballé avec de la gaze stérile. Un amygdales est enlevé en le tenant par la partie supérieure, en tirant légèrement médiale, et de faire une coupure sur le pilier faucial antérieure. Après l’amygdale est retiré de sa position, un piège peut être utilisé pour faire une petite incision sur la partie inférieure avant le retrait de l’amygdale. L’utilisation du bistouri électrique réduit au minimum la perte de sang.

Le scalpel est l’instrument chirurgical préféré de nombreuses oreilles, du nez et de la gorge spécialistes. Cependant, il existe d’autres procédures disponibles – le choix peut être dicté par l’étendue de la procédure (l’élimination complète des amygdales contre amygdalectomie partielle) et d’autres considérations telles que la douleur et des saignements post-opératoires.

L’amygdalectomie est pratiquée depuis 3000 ans, avec la popularité variant au fil des siècles. La procédure est d’abord mentionné dans «la médecine hindoue » environ 1000 BC; environ un millénaire plus tard l’aristocrate romain Aulus Cornelius Celsus (25 AD-50 AD) décrit une procédure permettant à l’aide du doigt (ou un crochet émoussé si nécessaire), l’amygdale a été séparée du tissu voisin avant d’être découpée. Galien (121-200 AD) a été le premier à préconiser l’utilisation de l’instrument chirurgical sait que le piège, une pratique qui allait devenir commune jusqu’à Aetius (490 AD) a recommandé le retrait partiel de l’amygdale, l’écriture « Ceux qui extirper l’ensemble amygdales supprimer, dans le même temps, les structures qui sont en parfaite santé, et, de cette manière, donner lieu à Hémorragie grave « . Au 7ème siècle Paulus Aegineta (625-690) décrit une procédure détaillée pour l’amygdalectomie, y compris face à l’hémorragie post-opératoire inévitable. 1200 ans passent avant que la procédure est décrite à nouveau avec une telle précision et de détail.

Les Moyen Age vu tomber amygdalectomie en disgrâce; Ambroise Paré (1509) a écrit que ce soit « une mauvaise opération » et a suggéré une procédure impliquant l’étranglement progressif avec une ligature. Cette méthode n’a pas été populaire auprès des patients, cependant, en raison de l’immense douleur qu’il a causé, et l’infection qui habituellement suivi. médecin écossais Peter Lowe en 1600 a résumé les trois méthodes en usage à l’époque, y compris le piège, la ligature et l’excision. À l’époque, la fonction des amygdales a été pensé pour être à absorber les sécrétions du nez; on a supposé que l’enlèvement de grandes quantités de tissu amygdalien nuirait à la capacité à éliminer ces sécrétions, les obligeant à accumuler dans le larynx, ce qui entraîne l’enrouement. Pour cette raison, les médecins comme Dionis (1672) et Lorenz Heister censuré la procédure.

En 1828, le médecin Philip Syng Physick modifié un instrument existant initialement conçu par Benjamin Bell pour enlever la luette; l’instrument, connu comme la guillotine des amygdales (et plus tard un tonsillotome), est devenu l’instrument standard pour l’enlèvement des amygdales depuis plus de 80 ans. En 1897, il est devenu plus courant pour effectuer une élimination complète plutôt que partielle de l’amygdale après médecin américain Ballenger a noté que le retrait partiel n’a pas réussi à soulager les symptômes complètement dans la majorité des cas. Ses résultats en utilisant une technique impliquant l’enlèvement de l’amygdale avec un scalpel et pince étaient beaucoup mieux que le retrait partiel; amygdalectomie en utilisant la guillotine a fini par tomber en disgrâce.

CARE IMMÉDIATE POST-OPÉRATOIRE

  • En aucun cas, toute forme d’aspirine doit être prise (ou tout autre médicament anti-inflammatoire, en effet Brufen, Myprodol, Voltaren, Nurofen, grand-père, etc.), car cela peut précipiter le saignement du lit de l’amygdale (en raison d’un effet sur la la coagulation du sang. saignements la plupart postopératoire est causée par l’ingestion de ce qui précède et à la déshydratation, secondaire au patient de ne pas prendre suffisamment de liquide. Un chiffre approximatif rugueux sur la quantité de liquide que le patient devrait prendre est d’environ 50 ml par kilogramme de masse corporelle par 24 heures chez les enfants de moins de 10. au cours de l’âge de 10, 1,5 litres par jour est généralement la norme.)

Si, à un stade post-opératoire du patient saigne du sang frais de la bouche ou le nez, (prendre le patient au Service Casualty de Garden City Clinic, où ils vont se stabiliser le patient et communiquer avec le Dr Rossouw, ou communiquer avec le Dr Rossouw sur son urgence numéro 082-2353535 Code 00001)

Tympanoplasties est l’opération chirurgicale a été réalisée pour la reconstruction de la membrane du tympan (membrane tympanique) et / ou des osselets de l’oreille moyenne (les osselets).

Tympanoplastie est classé en cinq types différents, décrits à l’origine par Wullstein en 1956.

  1. Type 1 implique la réparation de la membrane tympanique seul, lorsque l’oreille moyenne est normale. Un type 1 Tympanoplastie est synonyme de myringoplastie.
  2. Type 2 implique la réparation de la membrane tympanique et l’oreille moyenne, en dépit de légers défauts dans les osselets de l’oreille moyenne.
  3. Type 3 implique l’élimination des osselets et epitypmanum où il y a de grands défauts du marteau et l’enclume. La membrane tympanique est réparé et directement relié à la tête de l’étrier.
  4. Type 4 décrit une réparation lorsque la plaque de pied de l’étrier est mobile, mais les piliers sont manquants. L’oreille moyenne résultant sera composé de la trompe d’Eustache et hypotympanum.
  5. Type 5 est une réparation impliquant une platine de l’étrier fixe.

Le terme «myringoplastie» fait référence à la réparation de la membrane tympanique seul.

Il y a plusieurs options pour le traitement d’un tympan perforé. Si la perforation est d’un traumatisme récent, beaucoup l’oreille, du nez et de la gorge spécialistes choisissent de regarder et voir si elle guérit lui-même. Après cela, la chirurgie peut être envisagée.

Dr Rossouw a une technique / Tympanoplastie de myringoplastie pour les petites perforations centrales qui peuvent être faites par le canal sans incision, et une petite greffe de Cartlidge prise de l’intérieur de l’oreille, est utilisé pour boucher le trou. Cette procédure peut être effectuée chez les patients plus jeunes avec des perforations et des infections de l’oreille moyenne chronique car il est très non-invasive. Les patients sont généralement déchargés le même jour et le taux de réussite est très élevé. Plus d’une centaine de ces opérations ont été effectuées par le chirurgien.

Dr Rossouw passer du temps à travailler avec Joachim Hearman, bien connu chirurgien allemand en Allemagne, qui a lancé Cartlidge utilisé dans la fermeture des perforations du tympan.

Quand l’anatomie normale de l’oreille moyenne a été détruite par l’une ou l’infection choléstéatome, la liaison de la membrane du tympan de l’oreille interne doit être rétablie. Différentes prothèses sont utilisées dans cet exemple selon le problème. Parfois propre tissu ou osselets du patient sont remodelées et utilisés. Si une reconnexion peut être établie et maintenue, les résultats sont généralement extrêmement satisfaisant. Souvent, si une infection est présente, c’est d’abord gérée et à une deuxième étape de l’audience peut être assisté à et une tentative de réparation qui, peut être envisagée.

Un os mastoïde est situé derrière l’oreille et est reliée à l’oreille. Il contient de petites cellules dans la cavité osseuse qui le rend vulnérable aux infections si l’oreille est une infection chronique. Dans certains cas, lorsque l’apophyse est impliqué, il doit être percé ouverte pendant le fonctionnement de l’oreille pour éradiquer l’infection et à créer une cavité contiguë l’oreille moyenne. Cette procédure se fait par une incision à l’arrière du lobe de l’oreille. Habituellement, il laisse une cicatrice très satisfaisante car elle tombe dans les lignes normales des plis de la peau. Dans la cavité mastoïdienne il existe de nombreuses structures vitales qui doivent être pris en considération par le chirurgien, par exemple le nerf facial qui fournit le visage avec l’innovation et les canaux semi-circulaires qui sont essentiels dans le système d’équilibre.

Tympanoplastie / Mastoïdectomie peut être réalisée par le canal auditif (approche du canal trans), à travers une incision dans l’oreille (extrémité d’approche auditive) ou par une incision derrière l’oreille (approche de post auriculaire).

Une greffe peut être prise pour reconstituer la membrane tympanique. sites de greffage communs incluent l’aponévrose temporale et le tragus.

L’opération dure de ½ à 1 heure si elle est effectuée à travers le canal auditif et 2 ½ à 3 heures, si une incision est nécessaire.

RELATED POSTS

  • Types de procedures_4 amygdalectomie

    point de déclenchement injections sont un type spécifique d’injection locale que votre médecin peut utiliser pour traiter des zones locales de la douleur et des spasmes musculaires. Les points…

  • Types de procedures_5 amygdalectomie

    Diagnostic et procédures Types de tête et du cou Voici quelques descriptions pour vous aider à mieux comprendre votre (ou votre bien-aimé de) diagnostic. Bien que pas toutes les informations…

  • Types de procédures d’amygdalectomie …

    Amygdalectomie Définition Amygdalectomie (tonne-sih-LEK-tuh-moi) est l’ablation chirurgicale des amygdales, deux blocs de forme ovale de tissu à l’arrière de la gorge une amygdale de chaque…

  • Procédures Amygdalectomie – Ear …

    De maux de gorge et les otites à une sinusite ou une perte auditive, Augusta ENT est équipé pour gérer tous vos besoins en otorhinolaryngologie. Notre équipe de spécialistes et du personnel…

  • infection amygdalectomie après surgery_5

    Chirurgie Sinus Les sinus sont des creux dans les os du visage remplis d’air et connectés au nez avec des passages étroits qui permet à l’air de circuler et de mucus pour drainer. Lorsque ces…

  • Amygdalectomie et après adénoïdectomie.

    Amygdalectomie et / ou adénoïdectomie (T UNE) Amygdalectomie et adénoïdectomie (T A) est une des méthodes les plus courantes effectuées aux Etats-Unis aujourd’hui. Malgré son statut de commune,…

Laisser un commentaire