Les 15 méthodes les plus brutales de …

Les 15 méthodes les plus brutales de ...

La plupart des gens espèrent qu’ils vont mourir en passant dans leur sommeil, dans un cadre paisible, ou peut-être entouré de ses proches. Mais pour les victimes de ces 15 exécutions, qui ne pouvait pas être plus éloigné de la réalité. Que ce soit pour être mis le feu à l’intérieur d’un pneu ou d’avoir vos membres coupés lentement, ces décès ne manqueront pas de vous faire grincer des dents. Je dirais "prendre plaisir", Mais ce serait un peu bizarre. Au lieu de cela, disons simplement, essayez de ne pas yack sur votre clavier!

15. Buried Alive

Etre enterré vivant commence notre liste d’exécutions. Datant de l’époque av cette peine a été utilisé pour les individus ainsi que des groupes. La victime est habituellement attaché, puis placé dans un trou et enterré. L’une des utilisations les plus récentes et inquiétantes de cette forme d’exécution était le massacre de Nanjing pendant la Seconde Guerre mondiale, quand les soldats japonais enterrés groupes de civils chinois vivant dans ce qui a été appelé "Dix Mille Corpse Ditch".

14. Snake Pit

L’une des plus anciennes formes de torture et d’exécution, des fosses de serpents étaient une forme très courante de la peine capitale. Convicts ont été jetés dans une fosse profonde avec des serpents venimeux, mourir après les serpents irrités et mal nourris les ont attaqués. Plusieurs chefs célèbres ont été dites à mourir de cette façon, y compris Ragnar Lodbrok, le chef de guerre Viking, et Gunnar le roi de Bourgogne. Une certaine variation de la fosse aux serpents traditionnelle est jeté dans un petit bassin de serpents d’eau contenant de l’eau.

13. Le Tickler espagnol

Ce dispositif de torture était couramment utilisé en Europe pendant le Moyen Age. Utilisé pour déchirer la peau de la victime, cette arme pourrait déchirer quoi que ce soit, y compris les muscles et les os. La victime a été attachée nue, parfois en public, puis les bourreaux commencent les mutiler. Habituellement, en commençant sur les membres et de travailler vers l’intérieur, le cou et le visage ont toujours été enregistrées pour la fin.

12. Slicing lent

Ling Chi, traduit par "tranchage lente" ou "la mort lente" a été décrit comme la mort par mille coupures. Pratiqué de 900 AD à 1905, cette forme de torture et d’exécution est semblable aux cinq douleurs, mais tirée sur une période de temps beaucoup plus long. Le bourreau coupe lentement et supprime plusieurs parties du corps, prolongeant la vie des victimes et de torture aussi longtemps que possible. Selon le principe confucéen, un corps qui est coupé en morceaux ne peut pas être ensemble dans la vie après la mort spirituelle, ce qui rend la forme d’exécution qui torture encore la victime dans l’au-delà.

11. le bûcher

La mort par combustion a été utilisé comme une forme de peine capitale pour des siècles, souvent associée à des crimes comme la trahison et de la sorcellerie. Aujourd’hui, il est considéré comme un châtiment cruel et inhabituel, mais avant le 18ème siècle, brûlé sur le bûcher était pratique courante. La victime est liée à un grand jeu, souvent dans le centre de la ville ou ailleurs avec les spectateurs, puis allumé le feu. Il est considéré comme l’un des moyens les plus lents à mourir.

10. du collier

Couramment pratiqué en Afrique du Sud, du collier est malheureusement encore assez courant aujourd’hui. Du collier se compose d’un pneu en caoutchouc, rempli d’essence, étant forcé autour de la poitrine et les bras de la victime, et étant ensuite mis le feu. Du collier provoque essentiellement le corps pour être transformé en un gâchis fondu, ce qui explique pourquoi il vient dans au numéro 10 sur notre liste.

9. Exécution par Elephant

En Asie du Sud et du Sud-Est, l’éléphant a été une méthode de la peine capitale pour des milliers d’années. Les animaux ont été formés pour exécuter deux façons. Lentement, d’une manière prolongée, démembrer et torturant ou en Concassage, qui a tué la victime presque instantanément. Habituellement utilisé par la royauté, ces assassins d’éléphants n’exacerbées la crainte de la royauté au peuple, prouvant qu’ils avaient même la possibilité de contrôler les animaux sauvages. Le concept a finalement été adopté et peaufiné par l’armée romaine pour faire face aux soldats déserteurs.

8. Les cinq douleurs

Cette forme de la peine capitale chinoise est un concept relativement facile à saisir. Il commence avec le nez de la victime étant coupée, puis une main et un pied, et enfin, la victime est castré et coupée en deux dans la taille. Inventeur de cette peine Li Si, un Premier ministre chinois, a finalement été torturé puis exécuté de cette façon.

7. Cravate colombienne

Ce mode d’exécution est l’un des Sanglante. la gorge de la victime est réduit, souvent avec un couteau, mais vraiment un objet pointu ferait, et leur langue est tirée à travers la plaie ouverte. Au cours de La Violencia, une période de l’histoire colombienne lourde de tuer, ce fut la forme la plus courante d’exécution. Il est principalement utilisé pour intimider les autres qui rencontrent le corps après le fait.

6. Pendu, et écartelé

La peine de haute trahison en Angleterre, à être pendu, écartelé était un phénomène courant à l’époque médiévale. Bien qu’il ait été aboli en 1814, cette forme d’exécution est responsable de centaines, peut-être même des milliers, de morts. Le processus était le suivant. D’abord, la victime est traîné sur un cadre en bois, appelé un obstacle, au lieu de l’exécution. Deuxièmement, la victime est pendu par le cou pour une courte période de temps jusqu’à ce que presque mort (pendu). Troisièmement, l’éventration et la castration se produisent, où après, les entrailles et les organes génitaux sont brûlés en face de la victime (tirés). Enfin, le corps est divisé en quatre parties distinctes et décapité (écartelé).

5. chaussures de ciment

Présenté par la Mafia américaine, cette méthode d’exécution consiste à placer les pieds de la victime à l’intérieur des blocs de béton, puis les remplir avec du ciment humide, puis lui jeter à l’eau. Cette forme d’exécution est encore pratiquée aujourd’hui, et même créé le terme "quelqu’un qui dort avec les poissons" comme un euphémisme pour les morts.

4. Guillotine

La guillotine est l’une des formes les plus notoires de l’exécution. Composée d’une lame de rasoir attaché à une corde, la tête de la victime a été placée au milieu du cadre, puis la lame a chuté avec l’efficacité, ce qui provoque la personne à être décapité presque instantanément. La guillotine est une méthode apparemment humaine d’exécution jusqu’à ce que vous considérez que les personnes potentiellement sont encore en vie pendant quelques instants après l’acte. Les foules ont rapporté que les gens qui avaient été guillotinés clignoterait leurs yeux ou la bouche des mots peu après leurs têtes avaient été coupées. Experts théorisé que la rapidité de la lame avait peu d’impact sur le cerveau, et n’a pas causé de perte de conscience. Un médecin même déclaré avoir été témoins de l’exécution d’un homme, et quand il a appelé le nom du prisonnier après sa tête a été enlevé, le prisonnier a fait un contact visuel avec lui, même en se concentrant ses élèves. Il doit être assez bizarre de savoir que votre tête est plus attaché à votre corps!

3. Le mariage républicain

Le mariage républicain pourrait ne pas être la mort la plus horrible sur cette liste, mais il est certainement l’un des plus intéressants. Originaire de France, cette forme d’exécution était commune dans la France révolutionnaire. Il a impliqué lier ensemble deux personnes nues, un mâle et femelle généralement d’un âge similaire, et de les noyer. Dans certains cas, généralement où l’eau était pas disponible, le couple serait courir à travers avec une épée.

2. Crucifixion

Cette ancienne méthode d’exécution est l’une des méthodes les plus connues, évidemment principalement en raison de l’exécution de Jésus-Christ. Crucifixion se compose des victimes mains et les pieds étant cloué sur une croix de bois, puis d’être hissé dans l’air. La victime est ensuite laissée pour y accrocher jusqu’à la mort, qui prenait habituellement jours, et souvent signifiait mourir de soif avant toute autre chose.

1. The Brazen Bull

The Brazen Bull, parfois connu sous le nom sicilien Bull est l’un des méthodes les plus cruelles de torture et d’exécution là-bas. Conçu dans la Grèce antique, laiton massif a été jeté dans la forme d’un taureau creux, avec une porte sur le côté qui a ouvert et verrouillé. Pour commencer l’exécution, la victime a été placé à l’intérieur de la bulle en laiton et un feu a été fixé en dessous. Le feu a été chauffé jusqu’à ce que le métal était littéralement jaune, provoquant la victime "rôti à la mort". Miam. Le taureau a été conçu de telle sorte que les cris de la victime sortaient de résonance musicale pour le plaisir du bourreau. Naturellement, l’inventeur de cette forme de punition a fini par être exécuté à l’intérieur de la bulle, ce qui était trop prévisible. Vous vivez par les cornes, vous mourrez par les cornes. Bien que ce soit une liste difficile à classer, nous sentir à l’aise de mettre The Brazen Bull dans la première place.

Articles Liés

RELATED POSTS

Laisser un commentaire